Copyright 2017 - Site by Misterdan

La guerre des fleurs écrit par Jane Thynne

Août 1938. Alors que plane la menace de la guerre, l'actrice anglaise Clara Vine est en tournage à Paris, ville plus jamais sous tension. Installée dans la capitale allemande, Clara vit dans l'angoisse depuis qu'elle est dans le collimateur de Joseph Goebbels, de plus en plus soupçonneux à son égard. Il risque de bientôt découvrir qu elle s'est mêlée à la société berlinoise dans le seul but de fournir des informations à ses contacts de l'ambassade de Grande-Bretagne... Le conflit devenant de plus en plus imminent, Clara est approchée par Guy Hamilton, un agent Anglais infiltré, qui lui confie une mission pour son pays : se lier d amitié avec Eva Braun, la maîtresse du Führer, et transmettre aux services britanniques tout ce qu elle pourra apprendre d'elle. Clara sait que cette entreprise va de nouveau l'exposer au danger. Mais elle sait également qu'il lui incombera sans doute bientôt de faire tout ce qui sera en son pouvoir pour protéger son pays...

Ce livre est le troisième volet d’une trilogie des aventures de Clara Vine. Le livre se présente comme un roman d’espionnage sur la Seconde Guerre Mondiale. Nous suivons donc Clara Vine qui est actrice. Elle est moitié allemande et moitié britannique. Cela lui offre un statut un peu particulier, elle est tolérée par les autorités allemandes. Clara a aussi des ascendances juives qu’elle cache même sur ses papiers. C’est un personnage plutôt attachant et sympathique. Elle est soumise à beaucoup de pression de part le fait qu’elle mène un peu une double vie. Elle est espionne pour le Royaume Uni. Elle ne l’est pas de manière professionnelle mais elle connaît bien les ficelles. Elle est chargé d’une mission : devenir amie avec la maîtresse du Fürher, Eva Braun. Mais elle n’apprend pas cette mission dès le début du livre. L’auteur prend vraiment son temps dans ce livre pour nous décrire d’abord l’ambiance générale de l’époque. On est un tout petit peu avant que la guerre n’éclate vraiment, quand l’Angleterre tente encore de négocier avec L’Allemagne et avant l’invasion des Sudètes. On ressent très bien comment est l’Allemagne à cette époque. L’auteur nous décrit beaucoup les rues mais nous parle aussi des habitants. Cela donne donc beaucoup de passages descriptifs au lieu de nous parler de l’histoire en elle-même. Du coup on s’ennuie un peu même si ces passages sont intéressants. Parmi les personnages, il y a beaucoup de personnalités de l’époque. On croise des dirigeants du parti d’Hitler comme leurs épouses. Ils sont bien décrits et sont bien présentés dans le livre. Ils restent cependant des plus détestables. Mais ainsi on apprend à les connaître d’une manière différente. Tout ceci montre que l’auteur a effectué un gros travail de recherche plutôt remarquable. Elle réussit à travers ce livre à nous faire vivre cette époque des plus troublés. Du côté l’histoire, je suis plutôt déçu. Il y a des moments où l’on a peur pour Clara mais l’action peine à démarrer et à prendre. Puis en parallèle de son autre mission, il y a des histoires parallèles comme celle avec Rosa qui est la secrétaire de la responsable de la Frauenschaft (s’occupe de la femme Allemande). Du coup tout est un peu lent et on ne comprend pas bien l’intérêt. Puis, comme dit plus haut, les longues descriptions nous font perdre le fil ou alors le sens de l’histoire raconté. La fin du livre n’est pas extraordinaire, je suis resté sur ma faim. Mais cela est peut être fait pour laisser une ouverture à un quatrième tome. C’est donc une lecture agréable mais pas vraiment passionnante pour l’histoire en elle-même. Les passionnés d’Histoire seront y trouver du plaisir et peut être apprendre des choses.

Editeur : JC Lattès – Collection : Thrillers – Date de parution : 22 février 2017 – Prix : 22,90 € – 380 pages.

f t g m