Copyright 2017 - Site by Misterdan

Les Filles des Autres écrit par Amy Gentry

Les Whitaker forment une famille heureuse. Jusqu'au jour où est enlevée l'aînée des deux filles, Julie. Durant huit ans, aucun signe de vie, tandis que la famille tente à tout prix de rester unie. Puis, un soir, alors que Julie a disparu depuis huit ans, une jeune fille se présente comme étant l'enfant disparue. Anna Whitaker n'y croit cependant pas, et décide de mener l'enquête en secret, dans le dos de tous, accompagnée d'un ancien inspecteur de police devenu détective privé. Ce qu'elle va découvrir dépassera alors tout ce qu'elle aurait pu imaginer...

Que d'émotions en lisant ce livre !

On aborde le vif du sujet dès les premières pages, en se disant que c'est du déjà vu, avec cette ambiance qui nous rappelle Les Revenants. Puis, alors que l'on glisse dans l'histoire en elle-même, les styles d'écriture se confondent, s'emmêlant parfois. Entre ambiance glauque, récit de petite fille, manipulation et multiples identités à la Split... On s'y perdrait presque !

Heureusement, le dernier tiers du livre tire l'histoire vers le haut, l'empêchant de couler, et nous avec (oui, personnellement, je commençais vraiment à me noyer dans cette histoire, sans entrevoir de porte de sortie). L'on découvre alors le mensonge dans son état le plus pur et le plus cru(el), et le livre prend dès lors la tournure thriller qu'on attendait tant !

Jusqu'au bout, Les Filles des Autres aura suscité mon intérêt, et le récit n'est finalement pas aussi classique que je pouvais bien le penser au début. Alors, sans être non plus un coup de coeur, ce livre a le mérite de mêler les genres, d'exposer la vie des personnages enfouie en eux-mêmes et souvent dissimulée, et de conférer une cohérence finale à un récit éprouvant.

Éditeur : Robert Laffont - Date de parution : 19 janvier 2017 - 336 pages - Prix : 19,50 €.

f t g m