Copyright 2017 - Site by Misterdan

Disparue écrit par Darcey Bell

Cela commence par un simple petit service - du genre de ceux que se rendent volontiers deux mères de famille.

Tout oppose en apparence Stephanie, une jeune veuve sans emploi qui partage son temps entre son fils Miles et la rédaction de son "blog de maman", et Emily, une femme d'affaires sophistiquée et mariée.

Elles s'entendent pourtant à merveille et ont noué, dans leur petite ville du Connecticut, une amitié aussi forte que celle qui lie leurs deux fils de cinq ans.

Et lorsqu'Emily lui demande de récupérer son fils Nicky à la sortie de l'école, Stephanie accepte tout naturellement. Mais Emily ne revient pas, et les masques tombent, les uns après les autres. Car si ni l'amour, ni l'amitié ne durent toute la vie, la vengeance ne connaît pas de limites. Et la peur non plus.

"En tant qu'institutrice, j'ai tous les jours la même angoisse, terrifiante : que se passerait-il si personne ne venait récupérer l'un des enfants? Comment réagirais-je? Que se passerait-il ensuite? Je me suis servie de cette peur pour écrire Disparue."

Darcey Bell

"Brillant. Un thriller psychologique qui va vous empêcher de dormir."

Kimberly McCreight

"Un thriller captivant, intense, plein de rebondissements. Impossible de deviner ce qui va se passer au prochain chapitre. Magnifique."

Margot Livesey

"Délicieusement subversif."

L.S. Hilton, auteur de Maestra

Ça fait une semaine que j’ai fini ce livre et je ne sais toujours pas si j’ai aimé ou non. Ce que j’attends d’un thriller, d’un thriller psychologiques encore plus, puisqu’il n’y a pas vraiment d’action, c’est qu’il me malmène, qu’il me mette mal à l’aise qu’il me pousse dans mes retranchements sur la psychologie de ses personnages, qu’il me force à tourner chaque page en me demandant ce que tel ou tel perso cache, si mes suppositions sont les bonnes, si ce que je sais d’eux est vrai, si j’ai raté un détail, si la fin va m’époustoufler.

Force est de constater que beaucoup de mes attentes n’ont pas été comblé avec cette histoire.

Les personnages, la force d’un thriller psychologique, l’un est génial, l’autre reste aussi plat qu’une limande. L’un est intriguant, prenant, complexe et fascinant. L’autre, on attend qu’il se révèle, on attend et attend que quelque chose vienne approfondir cette façade, mais les seuls éléments qui s’ajoutent sont sans intérêts.

L’histoire, l’auteur à un talent de conteuse hors pair, le style est parfait, il nous capte et nous transporte directement dans le récit, dans l’histoire de ces femmes et leurs quotidiens. Le blog de Stéphanie apporte sa touche d’originalité. Toutefois, j’ai attendue tout le long le truc que je n’aurais pas vue arriver, le petit déclic qui nous fait dire « what the fuck ! Je ne l’ai pas vu venir ça ! » qui n’est jamais arrivé. Alors en y réfléchissant c’est peut-être la force de ce thriller, c’est peut-être ce qui fait qu’il est bon parce qu’il arrive à nous faire tourner les pages, à nous happer et à nous tendre en attendant CE truc qui ne vient jamais. En le finissant, effectivement, je me suis dit « what the fuck ». C’est donc que le contrat est rempli ?

Je ne sais donc toujours pas où me positionner, ce qui doit faire de ce livre un bon livre, parce qu’il me turlupine quand même depuis une semaine. Je ne peux pas trop vous en révéler, l’histoire est mince, le résumé en dit assez pour vous faire une idée de l’ambiance qu’il dégage et qui vous attends si vous vous laissez tentez par ce thriller étrange, pas vraiment sombre, captivant par moment, et insipide à d’autres. Toutefois, je me laisserai tenter par les prochaines parutions de cet auteur, par curiosité, pour voir si je suis passée à côté de la subtilité de ce thriller.

En bref, une histoire à lire…probablement.

Éditeur : Hugo Roman – Collection : Hugo Thriller - Date de parution : 06 avril 2017 - Prix : 19,95 € - Kindle : 12,99€ - 400 pages.

f t g m