Copyright 2017 - Site by Misterdan

Prendre Gloria écrit par Marie Neuser

Née en 1970 à Marseille, Marie Neuser est ensei-gnante. Son premier roman, Je tue les enfants français dans les jardins (L’Écailler, 2011), s'inspire de son expérience de professeur de collège et a été nominé pour plusieurs prix (Grand Prix de la Littérature Policière, 2012 ; prix SNCF du Polar, 2012). Un petit jouet mécanique (L'Écailler, 2012) a été récompensé par le Prix littéraire des lycéens et apprentis de la région PACA et par celui de Corse en 2014. Elle a collaboré au recueil de nouvelles Marseille Noir (Asphalte, 2014). Prendre Lily (2015) et Prendre Gloria (2016), tous les deux parus chez Fleuve Éditions, ont reçu un bel accueil à la fois public et critique.

Le 12 septembre 1993, dans la petite commune italienne de P., la jeune Gloria entre dans une église. Et n’en ressortira jamais. Dans la commune italienne de P., ville de province pétrie de règles ancestrales, on sauve les apparences. Et surtout le dimanche. Le 12 septembre 1993 a dérogé à la règle. Ce jour-là, Gloria Prats quitte son amie Elena pour honorer un rendez-vous. Elle franchit le perron de l'église de la Miséricorde. Un rendez-vous furtif, pas plus de quelques minutes. Mais les minutes deviennent des heures. Gloria ne ressort pas... L'enquête débute, sans corps, au milieu du chagrin et des parjures.

Pour être choc, il est choc !! C'est le second volet d'un dyptique, mais il n'est pas nécessaire de lire "Prendre Lily" du même auteure pour apprécier celui-ci car les deux histoires se complètent et se renvoient l'une à l'autre. L’histoire est prenante dès les premières lignes du prologue, et on a qu’une hâte ; faire défiler le reste des pages pour savoir le pourquoi du comment. Marie Neuser parvient à nous mettre un sacré aller retour de gifles à ses lecteurs : on est sonné, on a mal au ventre devant cet enchainement d’horreurs (il n’y a pas d’autres mots ; où si, mais c’est pas facile à sortir tellement j’en suis tombée sur le cul ) qui ont permis à ce psychopathe en puissance, d'échapper à la justice pendant autant d'années. On sait qui est le coupable !! Ce n’est pas juste de savoir dès le début, mais en fait si !! « Io los so. Ma non ho le prove. » (« Je le sais, mais je n'ai pas de preuves. ») Tout le monde le sait , sauf que tout le monde se tait, face à l’arrogance des personnes influente et gangrénées par la mafia ; un ptit pied-de-nez au clergé, à la corruption, et aux discordances de la justice en Italie. Il y a fort heureusement , la détermination de la famille et des proches par leurs témoignages. Des flasbacks nous renvoient au commencement de cette terrible affaire . L’histoire est faite des points de vues de chacun des protagonistes de l’affaires sur plusieurs années et j’ai trouvé cela super ; nous sommes immergés dans cette histoire, avec l’impression de vivre tout en même temps !! Marie Neuser, une auteure dont il faut retenir le nom, son écriture marque au fer rouge notre âme de lecteur. Le titre prend tout son sens « Prendre Gloria » , mais en fait nous aussi par la même occasion !!!! Bref, je vous laisse découvrir cette histoire qui je l’espère ne vous laissera pas indemne tout comme je l’ai été.

Éditeur : Pocket - Date de parution : 11 mai 2017 -  Prix : 7,80 €.

f t g m