Copyright 2017 - Site by Misterdan

Le temps est assassin écrit par Michel Bussi

Été 1989. La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne. Sur cette route de corniche, au-dessus d'un ravin de vingt mètres, une voiture roule trop vite et bascule dans le vide. Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère n'ont pas eu la même chance.
Été 2016. Clotilde revient pour la première fois sur les lieux du drame, accompagnée de son mari et de sa fille adolescente. Elle veut profiter de ces vacances pour exorciser le passé. C'est au camping dans lequel elle a vécu son dernier été avec ses parents que l'attend une lettre... de sa mère. Vivante ?

En quelques volumes, Michel Bussi est devenu un de mes auteurs préférés. Ses ouvrages, entre polar et thriller, sont écrits avec fluidité, et avec un sens du suspens impressionnant. Une fois ouvert, on ne peut plus lâcher le livre avant de connaître le fin mot de l’histoire.

Le temps est assassin ne fait pas exception à la règle.
L’intrigue se déroule à deux périodes distinctes :
- le présent avec le retour de Clotilde en Corse où elle n’était pas revenue depuis l’année de ses quinze ans et la disparition tragique de ses parents et de son frère. Pourtant elle est corse, petite fille d’un parrain local, et le temps est venu pour elle de renouer avec son histoire et sa famille.
- et le passé, sous la forme de la lecture par un inconnu du journal intime que Clotilde avait rédigé pendant les vacances de cet été tragique.
Très vite ce retour va déclencher des réactions totalement inattendues, à commencer par cette lettre qui semble signée de sa mère, pourtant décédée depuis presque 30 ans.
Que s’est-il passé en 1989, les jours qui ont précédé l’accident ? Et quelle résonance ces faits peuvent-ils avoir aujourd’hui ? Pourquoi Clotilde se sent-elle en danger, ainsi que sa fille Valentine, qui à son tour aborde ses quinze ans ?
Chaque action du présent trouve un écho dans le passé, et l’auteur nous embrouille complètement. On croit toujours deviner, mais chaque fil dénoué cache d’autres noeuds !

J’ai vraiment adoré ce roman que j’ai dévoré quasiment d’une traite. C’est le thriller à lire absolument cet été, à l’ombre d’un parasol !

Michel Bussi, géographe et professeur à l'université de Rouen, a notamment publié Nymphéas noirs, Un avion sans elle (prix Maison de la Presse), Ne lâche pas ma main (2013), N'oublier jamais (2014), Maman a tort (2015) et Le temps est assassin (2016).
Ses ouvrages sont traduits dans 29 pays, les droits de plusieurs d'entre eux ont été vendus pour le cinéma et la télévision.

Editeur : Pocket – Date de parution : 4 mai 2017 – 624 pages - Prix : 8,20 €

f t g m