Copyright 2017 - Site by Misterdan

La mère des eaux écrit par Rod Marty

81AFvii0cL

Résumé :

La terrible descente aux enfers d'un couple en mal d'enfant, dans l'atmosphère oppressante d'une petite ville américaine aux phénomènes étranges...

Après avoir subi une nouvelle fausse couche et appris qu'elle ne porterait plus jamais d'enfant, Emily est dévastée. Christopher, son mari, ne sait comment la consoler. C'est alors qu'ils sont appelés dans une communauté en Louisiane, au chevet de la mère d'Emily, que cette dernière n'a jamais rencontrée.
Mais rien ne va se passer comme ils l'imaginaient. Pour Christopher, la sollicitude des habitants devient vite pesante, et les relations du couple commencent à se distendre...
Que cache cette communauté coupée du reste du monde ? Pourquoi ses habitants ont-ils décidé de vivre reclus ? Et, surtout, que signifient ces rêves étranges qui troublent le sommeil d'Emily ?
Un thriller fantastique sur l'obsession d'une femme prête à tout pour devenir mère. Quel qu'en soit le prix à payer...

Il est très rare que j’éprouve du mal à lire un livre, cela ne m’arrive qu’une fois par an au maximum, malheureusement il y a fallu que cela tombe sur ce roman.

De temps en temps, un ouvrage ne passe tout simplement pas : parce qu’on ne l’ouvre pas au bon moment ou qu’il aborde des sujets délicats, en l’occurrence le désir de maternité et les fausses couches que vit l’héroïne au début du roman. Cela m’a vraiment perturbé, j’ai eu la bêtise de me demander comment j’aurais réagi à sa place, si j’aurais, moi aussi, été capable de vivre cela plusieurs fois de suite et je me suis interrogé sur leur couple… Les premiers chapitres ne m’ont pas mis dans les meilleures dispositions pour la suite.

Si je n’ai pas du tout accroché aux personnages principaux, l’histoire a eu le mérite de me faire voyager en Louisiane et j’ai apprécié cela. La découverte de cette communauté qui vit totalement isolée a été une bonne surprise, ainsi que la culture vaudou.

J’ai eu un faible pour le style de l’auteur, il est très agréable et l’écrivain n’hésite pas à développer les pensées troubles de son héroïne. Les mots choisis par Rod Marty nous touchent et provoquent des réactions, bonnes ou mauvaises, lorsqu’on les découvre. Je tenterai d’autres ouvrages de cet auteur, en tâchant toutefois d’éviter les sujets qui risqueraient de trop perturber ma lecture.

Pour résumer, il ressort de cet ouvrage une impression nuancée, mais uniquement parce qu'il n’est pas tombée au bon moment pour moi. Je pense remettre le livre dans ma pile à lire pour le reprendre plus tard, quand je serai prête à aborder le sujet du désir de maternité non assouvi.

 Éditeur SCRINEO- Collection : IMAGINAIRE SF - Date de parution : 4 mai 2017 - Prix : 13,99€ format numérique ; 20€ format papier – 384 pages

f t g m