Copyright 2017 - Site by Misterdan

King's Game - Tome 02 : King’s Game Extreme écrit par Nobuaki Kanazawa

Sept mois ont passé depuis le King’s Game qui a décimé la classe de seconde de Nobuaki (lire ma critique du premier tome). Le jeune homme a déménagé, rejoint un lycée différent et s’est rapidement fait de nouveaux amis. Pourtant, chaque soir, à l’approche de minuit, il fixe avec angoisse son téléphone, redoutant l’arrivée d’un SMS du roi. L’être maléfique qui a provoqué la mort atroce de ses anciens camarades semble cependant s’être évanoui dans la nature.

Lire la suite...

Trois écrit par Sarah Lotz

Jeudi noir sur la planète. Ce jour-là, quatre avions de ligne s'écrasent aux quatre coins du globe. Troublante coïncidence, d'autant que sur trois des quatre sites de la catastrophe, les secouristes découvrent un rescapé. Chaque fois, il s'agit d'un enfant et chaque fois, sa survie tient du miracle. La presse internationale s'empare de l'événement, il n'est bientôt plus question que des "Trois" et les spéculations à leur sujet vont bon train. Certains fanatiques religieux voient même en eux l'incarnation des cavaliers de l'Apocalypse, à ce détail près qu'ils devraient être quatre... Y aurait-il un quatrième survivant ? Dans le même temps, les familles qui ont recueilli les enfants sont confrontées à des événements étranges. Alors qui sont au juste ces enfants ? Et que veulent-ils ?

Officiellement, Trois est catégorié dans la rubrique thriller. Je ne l'ai pas du tout perçu de cette manière. Pour moi, ce roman relève plutôt d'un témoignage "mystique" sur la destinée. De fait, je trouve que c'est une excellente question. Est-on pré-destiné(e) ? Seul(e)s certain(e)s d'entre nous ? Pas du tout.

Au-delà de l'excellente tension qui s'installe progressivement dans ce livre, il permet également un questionnement métaphysique. Et j'adore pouvoir réfléchir et me divertir à la fois.

Éditeur : Fleuve Éditions - Série : Les Noirs - Date de parution : 22 mai 2014 - 528 pages - Prix ; 19,90 €.

King's Game écrit par Nobuaki Kanazawa

Nobuaki est réveillé en pleine nuit par un étrange SMS qui met au défi deux de ses camarades de lycée de s’embrasser. Le mystérieux expéditeur du message prétend que la classe entière participe à un King’s Game. Jour après jour, les défis se succèdent, et les lycéens sont bien obligés de se rendre à l’évidence : ils ont 24 heures pour s’exécuter et la sanction en cas de désobéissance est la mort.

Suicides ou meurtres ? Puissance occulte ou criminel de chair et de sang ? Où qu’elles soient, quoi qu’elles tentent pour s’échapper, la mort vient trouver ses jeunes victimes, infaillible. Le couperet se rapproche dangereusement de nos héros… Parviendront-ils à découvrir la vérité avant qu’il ne s’abatte ?

Lire la suite...

Bird box écrit par Josh Malerman

Malorie élève ses enfants de la seule façon possible : barricadés chez eux. Dehors, il y a un danger terrible, sans nom. S’ils s’aventurent à l’extérieur, ce sera les yeux bandés pour rester en vie. S’ils ôtent leurs bandeaux, ils se donneront la mort avec une violence inouïe. Malorie a deux solutions : rester cachée avec ses enfants, isolée, ou bien entamer un terrifiant périple jusqu’au fleuve dans une tentative désespérée, presque vaine, pour rejoindre une hypothétique colonie de survivants. La maison est calme. Les portes sont verrouillées, les rideaux sont tirés, les matelas cloués aux fenêtres. Les enfants dorment dans la chambre de l’autre côté du couloir. Mais bientôt, elle devra les réveiller et leur bander les yeux. Aujourd’hui, ils doivent quitter la maison et jouer le tout pour le tout.   Un tour de force psychologique oppressant au cœur de l’Amérique contemporaine, dans une atmosphère de fin des temps digne d’un livre de Barjavel, de La Route de Cormac McCarthy ou du Jour des Triffides de John Wyndham. Bird Box revisite le roman post-apocalyptique et hisse son jeune auteur Josh Malerman parmi les grands noms du genre.

Lire la suite...

IL écrit par Derek Van Arman

Une famille entière a été décimée sous son propre toit, laissée en pâture aux yeux des voisins, derrière leur fenêtre, dans une mise en scène d’une noirceur infinie. Hanté par sa vie trop longue de flic au service de la traque du Mal, un homme va remonter la piste de ce tueur, former une nouvelle élite hors normes à des techniques de pointe de profilage : Jack Scott. L’intrigue prend peu à peu une densité angoissante quand un enfant déterre dans un terrain vague un cadavre et une relique du passé, et qu’un duo de tueurs sème la mort en mini-van à travers les États-Unis. Leur point commun ? La quintessence du prédateur : IL. Publié sous pseudonyme, IL nous donne un aperçu d’un réalisme rare sur les véritables méthodes d’investigations de la police américaine. À tel point que, peu après sa sortie, l’auteur a été mis en examen par le FBI afin qu’il livre ses sources.

Il aura fallu attendre vingt ans après sa sortie aux États-Unis pour pouvoir découvrir ce thriller qui rejoint le panthéon des fictions sur les tueurs en série.

Lire la suite...

Les Visages de Dieu écrit par Mallock

Le désespoir et la mort constituent son quotidien. Pour le commissaire Mallock, les hommes sont abandonnés de Dieu. Et ce ne sont pas les visions qui l'habitent qui vont l'en dissuader. Ni cette cruelle affaire du Maquilleur, qu'il semble être le seul à pouvoir élucider. Les cadavres - oeuvres d'art monstrueuses - que sème aux quatre coins de Paris ce tueur en série hors norme seraient-ils des reproductions corrompues d'images pieuses ? Pense-t-il, à travers ces mises en scènes macabres, parcourir son chemin de croix vers la rédemption ? Comme si le Diable cherchait son Salut. Comme si, derrière l'horreur, se cachait le visage de Dieu...

Lire la suite...

Identique écrit par Scott Turow

Le sénateur Paul Gianis se présente comme maire à Kindle County tandis que son frère jumeau, Cass, est libéré après avoir purgé une peine de vingt-cinq ans de prison pour le meurtre de son ancienne petite amie, Dita Kronon. Lorsque Evon Miller, frère de la victime et responsable de la sécurité pour la société de Hal Kronon et Tim Brodie, détective privé, reprennent l’enquête sur la mort de Dita, ils se retrouvent pris au piège des illusions et confrontés à une vérité sans fard : les gens ne croient que ce qui les arrange.

Scott Turow a signé plusieurs grands romans dont Présumé Innocent, Le Poids de la Preuve, Dommages Personnels et Le Silence des Héros. Ses ouvrages traduits dans plus de vingt-cinq langues ont été maintes fois adaptés au cinéma et à la télévision. Il en a vendu à ce jour plus de trente millions d’exemplaires. Identique est l’un de ses plus beaux succès.

Voilà un thriller comme on les aime : des personnages ambigus, une situation possible mais improbable... Bref, tous les ingrédients sont là pour nous stresser...

Editeur : JC Lattès - Collection : Thrillers - Date de Parution : 10 septembre 2014 - Prix : 22 € - 380 pages - Traduit de l'Anglais (États-Unis) par Antoine Chainas.

Play écrit par Anders De La Motte

« Tu veux jouer ? »

C'est le message qui s'affiche obstinément sur le téléphone portable trouvé par Henrik Pettersson - loser vivant en marge de la société Suédoise.

En cliquant sur OUI, HP ne se doute pas que la mise ultime de ce jeu pourrait bien être sa propre vie. Des messages menaçants. C'est ce que Rebecca, garde du corps, découvre régulièrement dans son casier. Et leur auteur en sait beaucoup trop sur son passé. Que cherche-t-il ? À jouer avec elle ? Les mondes de HP et de Rebecca vont se rapprocher de manière inexorable. Mais si la réalité n'est qu'un jeu, qu'est-ce qui est encore réel ?

Lire la suite...

Cornes écrit par Joe Hill


Ignatius Martin Perrish passa la nuit ivre, à faire des choses terribles. Il se réveilla le lendemain matin avec une terrible gueule de bois et… une paire de cornes qui lui sortait des tempes.
Au début, Ig croit que les cornes sont une hallucination, celle d’un esprit malade, rongé par la colère et le chagrin. Cela fait un an que Merrin Williams, sa bien-aimée, a été violée et tuée dans des circonstances inexplicables. Depuis, reclus dans sa solitude, il vit un enfer, et il a plus de raisons qu’il n’en faut pour sombrer dans la dépression. Pourtant les cornes sont on ne peut plus réelles.
 Jadis, Ig le vertueux faisait partie des privilégiés : né dans une famille riche, second fils d’un musicien renommé et frère cadet d’une star montante de la télé, il avait la sécurité, l’aisance, une place reconnue au sein de sa communauté. Ig avait tout pour être heureux, plus encore il avait Merrin et un amour réciproque, auréolé de magie, fondé sur les mêmes rêves. Mais la mort de Merrin a tout détruit. Seul véritable suspect, Ig n’a pourtant jamais été accusé ni jugé. Et donc jamais innocenté. Pour le tribunal que constitue l’opinion publique de Gideon, sa ville natale du New Hampshire, Ig aura beau dire ou faire, il est et restera toujours coupable, car ses parents riches et influents ont exercé des pressions pour faire boucler l’enquête. Il est abandonné de tous, Dieu y compris. De tous, sauf de son démon intérieur… Et voilà qu’Ig se retrouve soudain doué d’un nouveau pouvoir, assorti à son nouvel aspect et tout aussi terrible, un macabre talent qu’il compte bien utiliser pour retrouver le monstre qui a tué Merrin et détruit sa vie. Être bon, prier… tout ça ne l’a mené nulle part. Il est temps de prendre sa revanche… Il est temps de donner sa part au diable…

Lire la suite...

Buzz écrit par Anders de la Motte

Depuis 14 mois qu’il a quitté la Suède, qu’il ne parle plus sa langue maternelle, qu’il se dissimule sous des passeports aux photos très variées, Henrik Pettersson est devenu un homme prudent. Malgré son train de vie dispendieux, qui lui permet de satisfaire le moindre de ses caprices, celui que l’on surnomme HP souffre d’un mal secret. Le Jeu lui manque. Parfois, il se prend même à rêver que le Maître du Jeu le retrouve, pour une nouvelle montée d’adrénaline. Lorsqu’un jour, il croise le dirigeant d’une firme spécialisée dans les technologies d’information, c’est presque chose faite. HP ignore de quelle manière cet homme puissant est lié au Jeu, et surtout à sa sœur Rebecca, mais la tentation est trop forte. Il engage des recherches approfondies… Et fait son retour dans le Jeu. Il découvre alors un peu tard qu’obtenir ce que l’on souhaite peut parfois s’avérer très dangereux - et pas seulement pour soi-même.

Après un excellent premier tome (lire ma critique de Play), notre héros est devenu paranoïque. Et, on le comprend vu l'épreuve qu'il a traversé. Mais l'adreénaline lui manque !

Anders de la Motte est certainement le meilleur romancier Suédois actuel. C'est un enfer la pression qu'il peut mettre au lectorat.

Éditeur : Fleuve Editions - Date de parution : 12 juin 2014 - 480 pages - Prix : 18,90 € - Traduit du Suédois par Carine Bruy.

f t g m