Copyright 2017 - Site by Misterdan

Le couloir des ténèbres écrit par Anne Perry

Magnus Rand, un médecin rusé, et son frère Hamilton, un chimiste de génie, sont prêts à tout pour remédier à la fatale maladie "du sang blanc". Dans l'annexe du Royal Naval Hospital de Londres, à Greenwich, alors qu'Hester Monk s'occupe d'un des patients des frères Rand, le richissime Bryson Radnor, elle dcouvre trois jeunes enfants terrifiés et apprend avec stupeur qu'ils ont été emprisonnés par le frères Rand à des fins expérimentales. Mais les frères Rand sont trop près de leur but pour permettre à quiconque de révéler leurs expériences. Hester est enlevée avant d'avoir pu les dénoncer. William Monk et ses fidèles amis - l'avocat Oliver Rathbone et l'ancien tenancier de bordel Squeaky Robinson - parcourent les rues de Londres et la belle campagne anglaise à leur recherche, sachant que le temps leur est compté.

Lire la suite...

Les enquêtes de Kate Lange - Tome 3 : Tatouée écrit par Pamela Callow

Les secrets ne s’effacent jamais…

Dix-sept ans. C’est le temps qu’il a fallu pour qu’on découvre le corps de Heather Rigby, dissimulé dans une tourbière près d’Halifax. Dix-sept longues années pendant lesquelles le corps, miraculeusement préservé par les eaux marécageuses, a patiemment attendu d’être ramené à l’air libre — si bien préservé qu’on peut encore voir un tatouage sur la peau de la jeune femme.

Dix-sept ans. C’est aussi, pour l’avocate Kate Lange, le temps qu’il a fallu pour voir resurgir un passé sombre et violent qu’elle a tout fait pour mettre à distance.

Se pourrait-il que ce meurtre commis bien des années plus tôt ait quelque chose à voir avec Kenzie Sloane, celle que Kate tient en partie responsable de la mort de sa sœur, et qui porte le même tatouage que la victime ? Et pourquoi a-t-elle le pressentiment que le tueur, dans l’ombre, l’observe et la menace ? Un tueur obsessionnel, habité par la folie meurtrière de la vengeance, et qui a tracé sa sombre promesse à même la peau de sa victime…

Lire la suite...

Pandemia écrit par Franck Thilliez

Comme tous les matins, Amandine quitte sa priosn de verre stérile pour les locaux de l'Institut Pasteur. Sa mission du jour : se rendre à la réserve ornithologique du Marquenterre, en baie de Somme, pour y procéder à des prélèvements sur trois cadavre de cygnes.

Le même matin, le corps d'un homme et de son chien sont retrouvés dans les feuilles mortes de la forêt de Meudon. Mais, la scène semble improbable. Par ailleurs, d'autres ossements sont repêchés dans les eaux de l'étang voisin.

Pendant ce temps, des cas de grippe se multiplient dans toute la région. Un virus coriace jusqu'à en être mortel et à la souche non-identifiée.

Pour cette nouvelle affaire, c'est l'avenir de l'Humanité qui est en jeu.

Lire la suite...

Cabale Pyramidion écrit par Samuel Delage

Marion Evans, jeune étudiante Franco-Américaine, est arrêtée à la sortie du Musée égyptien du Caire où elle travaille, une statuette dans son sac à main. Même si tout tendrait à prouver qu’il s agit d un coup monté, la police semble se satisfaire de cette coupable désignée. Contrairement à ses amis, qui vont tout faire pour la sortir de ce mauvais pas et faire la lumière sur ce complot. Yvan Sauvage, expert en art, ancien professeur et amant occasionnel de la jeune femme se lance tête baissée dans l affaire, bientôt aidé de Daoud, un antiquaire roué, et du beau et ténébreux Hassan Tarek, un archéologue aux desseins ambigus...

Lire la suite...

Prendre Lily écrit par Marie Neuser

Une mère de famille retrouvée assassinée dans sa baignoire, les seins tranchés, les doigts comme un écrin renfermant deux mèches de cheveux. Le corps d'une étudiante coréenne abandonné la nuit dans un quartier désert. Et des jeunes femmes qui témoignent : leurs cheveux coupés net, tandis qu'elles vivent, marchent, respirent dans une petite ville balnéaire d'Angleterre qui ne connaît pas les débordements. Non loin de la salle de bains de Lily Hewitt vit Damiano Solivo. On lui donnerait le Bon Dieu sans confession si ce n'étaient ces déviances auxquelles il s'adonne en secret. Mais son épouse peut le jurer : Damiano est innocent. Damiano est même victime. Victime, oui : de la complexité d'une machinerie sociale et judiciaire qui sait comment on façonne les monstres.

 

Premier volume d'un diptyque tiré d'un fait divers qui tourmenta l'Italie et l'Angleterre de 1993 à 2011, Prendre Lily raconte la traque d'un psychopathe identifié.

 

Grande lectrice de thriller, je dois dire que j’ai été très surprise par celui-ci : pas de suspense à proprement parler dans cette histoire, puisque le présumé coupable est connu quasiment dès le début. Par contre, une démonstration de force de la part de l’auteure, qui réussit à accrocher malgré tout son lecteur. L’autre particularité de ce récit est d’être basé sur un véritable fait divers, qui a bouleversé l’Italie et l’Angleterre dans les années 1990/2000.

 

Gordon Mc Liam, le narrateur, est un policier plutôt classique, comme on en rencontre souvent dans ce type de roman. On le suit tout au long de cette enquête, traversant avec lui les moments d’euphorie, de désespoir, de renouveau et de dévastation. Marie Neuser nous fait pénétrer au plus profond de l’âme de ce flic tourmenté, dont le désir d’arrêter celui qu’il considère comme un psychopathe va virer à l’obsession ! Le rythme du récit épouse celui de la traque : rapide et haletant quand une avancée laisse espérer un progrès, lent et presque ennuyeux lorsqu’elle piétine. Marie Neuser nous présente une enquête parfaitement documentée, loin des séries télévisées où les analyses arrivent en quelques jours. Là, comme dans la vraie vie, il peut s’écouler des semaines, des mois avant de les avoir. Et les personnages s’engluent alors dans une sorte d’apathie proche du désespoir qui finit par contaminer le lecteur, lequel, comme les protagonistes de cette chasse à l’homme machiavélique, sursautera ensuite au moindre élément nouveau !

 

Thriller à la poursuite d’un psychopathe, pamphlet social qui dénonce les collusions et les compromissions politiques et financières, servi par une écriture précise et talentueuse, Prendre Lily vous empêchera de dormir tant que vous n’aurez pas tourné la dernière page, tant vous aurez envie de savoir si, quand et comment ces policiers réussiront à mettre la main sur le monstre répugnant qu’ils traquent inlassablement au long des années, sacrifiant leur vie personnelle et sans doute une part de leur âme (ou de ce qui en tient lieu) !

 

Une agréable surprise de la part d’un auteur qui se balade décidément hors des sentiers battus – son précédent roman Je tue les enfants français dans les jardins était déjà une claque, présentant la classe comme un microcosme violent, haineux et sexiste !

 

Éditeur : Fleuve Noir - Date de parution : 15 mai 2015 - 528 pages - Prix : 19,90 €.

Perfidia écrit par James Ellroy

Perfidia écrit par James Ellroy

Cinq ans après Underworld USA, James Ellroy entreprend son projet le plus ambitieux : un nouveau Quatuor de Los Angeles, qui formera un extraordinaire prélude au mythique Dahlia Noir. Los Angeles, à la veille de Pearl Harbor : la haine antijaponaise est prête à exploser. La découverte des cadavres d’une famille d'origine Japonaise incite le LAPD, notoirement corrompu et harcelé par le FBI, à fabriquer un coupable pour se débarrasser du problème.

Dudley Smith, l’inoubliable "méchant" du premier Quatuor, est sur l'affaire. Une affaire qui s'annonce lucrative, tant l'hystérie du climat de guerre se prête aux machinations, au détriment des Américains d'origine japonaise.

De son côté, William Parker, jeune capitaine alcoolique, est décidé à anticiper le combat anticommuniste qui se profile pour l'après-guerre. Pour cela, il lui faut une taupe, un agent provocateur. Ce sera Kay Lake, héroïne du Dahlia Noir, brillante et téméraire, qui entretient des relations compliquées avec un flic ambigu : Lee Blanchard. Tous ces personnages, engloutis dans l’affaire Watanabe, se laissent entraîner dans une inextricable mais mortelle partie d’échecs.

James Ellroy marque de son empreinte le roman noir Américain depuis plus de vingt-cinq ans. Après le Quatuor de Los Angeles et la trilogie Underworld USA, Perfidia inaugure le second Quatuor de Los Angeles, prélude au premier, encore plus ambitieux et qui reprend ses personnages emblématiques à l’époque de leur jeunesse.

James Ellroy est en France la semaine du 04 mai 2015 pour la promotion de ce roman.

titreoriginal : Extorsion - Éditeur : Rivages - Collection : thriller - Traduit de l'Anglais (États-Unis) par Jean-Paul Gratias - Date de parution : 06 mai 2015 - 848 pages - Prix : 24 €.

La liste de nos interdits écrit par Koethi Zan

Elles avaient tout prévu. Rédigé une liste exhaustive des dangers qui peuplent notre environnement. Établi tous les interdits. Adopté toutes les mesures de sécurité pour rendre leur monde plus sûr. Aucun imprévu ne devait plus pouvoir les surprendre. Elles ont enfreint la première règle : elles ont pris un taxi. Dès lors, le cauchemar n’aura plus de fin. À 18 ans, Sarah est kidnappée avec sa meilleure amie, Jennifer. Avec deux autres jeunes filles, elles passeront trois ans enfermées et torturées dans une cave. Jennifer n'y survivra pas. Dix ans plus tard, Sarah vit cloîtrée dans son appartement new-yorkais quand elle apprend que son bourreau peut être libéré sur parole. Dans l'espoir de découvrir où il a dissimulé le corps de Jennifer et pour enfin tourner la page, Sarah décide de se confronter à son ravisseur. À ses risques et périls...

Construction atypique pour ce thriller : ça commence par la petite vie bien rangée des deux jeunes filles puis leur enlèvement. On les retrouve enchaînées dans la cave, on pressent les horreurs qu’elles vont subir, mais l’auteur nous transporte brusquement dix ans plus tard. Sarah est vivante, traumatisée, cloîtrée, incapable de se confronter au monde extérieur, mais vivante. Jennifer, elle, n’a pas survécu à cet enfer. Comment Jennifer est-elle morte ? Comment Sarah a-t-elle pu échapper à son bourreau ? Pourquoi Tracy, l’une de ses compagnes de captivité, lui voue-t-elle une haine farouche ? Pour l’instant, nous n’en savons rien. Nous retrouvons Sarah au moment où elle apprend de Jim, l’agent du FBI qui suit son affaire, que le monstre responsable de son calvaire va être présenté à la commission de libération sur parole. La jeune femme puise alors en elle les ressources pour se confronter enfin à son passé. Commence ce qui fait le cœur de ce thriller très noir : la quête de la vérité.

Que s’est-il vraiment passé pendant leur détention ? Qui est cet homme, brillant et pervers, qui les poursuit encore ? De chapitre court en chapitre court, l’auteure entraîne son lecteur dans une histoire glaçante, aux ramifications insoupçonnées. L’écriture est sèche, presque aride, servant parfaitement son propos. Petit à petit, elle distille les éléments, jusqu’à un final surprenant ! La montée en tension est bien maîtrisée, épousant le rythme lent de la recherche des jeunes femmes – Sarah a convaincu Tracy de l’accompagner dans sa quête – s’accélérant brusquement à l’approche du dénouement.

Rien de superflu dans tout cela, pas d’intrigue annexe qui viendrait "distraire" le lecteur, seulement l’histoire terrifiante de ces femmes traumatisées, la suggestion froide et presque clinique des horreurs qu’un être humain peut infliger à un autre. L’auteure esquisse à peine le récit des violences, mais cette ellipse même les rend sans doute plus terribles encore !

À recommander aux amateurs de frissons !

Éditeur : Fleuve Noir - Collection : Thriller - Date de parution : 11 juin 2015 - 368 pages - Prix : 19,90 €.

Désir mortel écrit par Hans KOPPEL

Anna est une épouse et une mère modèles. Pourtant, lors d'un séminaire professionnel, elle succombe à la cour empressée d'un homme beaucoup plus jeune qu'elle, Erik Månsson. Flattée qu'on s'intéresse à elle plutôt qu'à ses collègues très séduisantes, elle se dit qu'une histoire d'un soir pimentera un peu sa vie sexuelle. Si la nuit se passe à merveille, Anna est toutefois décidée à mettre un terme à cette aventure dès le lendemain matin. Mais Erik ne l'entend pas de cette oreille. Il a filmé leurs ébats et commence à la harceler. Quand Anna comprend son erreur, il est trop tard : Erik est un psychopathe prêt à tout pour la garder, même à tuer. Sortira-t-elle indemne de cet engrenage infernal ?

Lire la suite...

Terrible Jeudi : Le Jour de l'Innocence Perdue écrit par Nicci French

Terrible jeudi : Le jour de l'innocence par FrenchLa psychothérapeute Frieda Klein ne pensait pas revenir à Braxton et se retrouver confrontée aux fantômes de son douloureux passé. Tout commence lorsque Maddie, une camarade de lycée, lui demande de recevoir en consultation sa fille Becky, une adolescente difficile.

Terrible jeudi est la quatrième aventure de Frieda Klein (après Lundi mélancolie, Sombre mardi et Maudit mercredi). Bien que chaque volume comporte une histoire distincte des précédentes, il est compliqué de s’y plonger si l’on n’a pas lu ce qui est paru antérieurement dans cette série. En effet, les auteurs font de multiples rappels et allusions au passé des personnages, à leurs relations, qui peuvent s’avérer incompréhensibles si l’on ne possède pas les clés. On passe ainsi à côté d’une partie de l’ouvrage. Cette réserve établie, c’est du boulot honnête, bien ficelé, une enquête qui conduit adroitement le lecteur jusqu’au dénouement, avec un savant dosage de péripéties et de réflexions plus personnelles sur le vécu et les émotions des protagonistes, de belles descriptions de Braxton et de la campagne anglaise qui accompagnent le retour de Frieda sur les lieux de son enfance. Sa relation avec la ville, Londres, est aussi mise en valeur et ici expliquée, puisque le fond de l’histoire se situe dans le passé de la jeune femme.

Écriture sèche et nerveuse qui sert bien le rythme, multiplicité de personnages qui égare le lecteur sur de fausses pistes, habile combinaison d’action et de psychologie : la recette est bien connue pour mener à bien un bon thriller psychologique. Nicci Gerrard et Sean French, le couple de journalistes anglais qui se cache derrière le pseudonyme de Nicci French l’a bien compris. Ils travaillent ensemble depuis 1995, avec une curieuse méthode : ils écrivent chacun leur tour et font réécrire par l’autre leurs textes respectifs. Le résultat est plutôt bien réussi et se lit avec plaisir, avec, encore une fois le conseil de lire l’intégralité de la série.

Éditeur : Fleuve Edition - Genre : thriller - Date de parution : 09 avril 2015 - 416 pages - Prix : 20,90 € - Traduit de l'Anglais (Grande-Bretagne) par Marianne Bertrand.

Watch Dogs : Dark Clouds écrit par John Shirley

Mick Wolfe est un ancien militaire qui a failli laisser sa vie et sa réputation en Somalie. Aux commandes de son drone, il a été témoin d’un vol spectaculaire de billets de banque par un petit groupe d’officiers prêts à tout. De retour à la vie civile, il cherche à blanchir son nom mais se retrouve confronté à la Blume Corporation, l’entreprise tentaculaire qui a mis au point le ctOS, l’infrastructure de caméras de surveillance qui quadrille tout Chicago.

Seul contre un ennemi puissant et sans scrupules, Mick va plonger dans les bas-fonds inquiétants de la cité pour tenter de rétablir son honneur sans y laisser la vie. Aiden Pearce, le légendaire hacker qui a mis au pas une bonne partie des gangsters de la ville, acceptera-t-il de l’aider ? Qu’exigera-t-il en échange ? Une course contre la montre en forme de chasse à l’homme commence !

Dans Watch Dogs – Dark Clouds, retrouvez l’univers sombre et hyper-connecté de la nouvelle licence-phare d’Ubisoft, Watch Dogs. Action, cybercriminalité et hautes technologies : suivez pas à pas dans sa descente dans les entrailles de Chicago un hacker solitaire confronté à un défi mortel…

 

Je ne pense pas qu’il puisse y avoir de gamers qui n’aient pas entendu parler de Watch Dogs. Sorti en mai 2014, le jeu d’Ubisoft a reçu un accueil très chaleureux du public et de la presse. Avec son Chicago ultra connecté et son héro véritable génie du piratage, le jeu a réussi à créer un environnement cohérent, réaliste voir même un poil pessimiste qui a su charmer ceux qui ont pu y jouer.

Disponible depuis environ un an en version ebook, Watch Dogs Dark Clouds est sorti au format papier aux éditions Lumen, c’est évidemment de cette version là que je vais parler.

Avant tout, il faut savoir que Dark Clouds n’est pas une adaptation pure et dure du jeu mais bien une histoire inédite qui se déroule dans le même univers !

Ainsi, le personnage principal n’est plus Aiden Pearce mais Mick Wolfe un ancien militaire prêt à tout pour se venger des traitres qui lui ont fait porter le chapeau pour un crime qu’il n’avait pas commis. Pour ce faire, il va demander de l’aide au célèbre hacker.

Ex-membre de la Delta Force, on pouvait s’attendre au cliché du soldat simple d’esprit / véritable machine à tuer que l’on voit trop souvent alors que pour le coup Mick est beaucoup plus nuancé. Déjà, il évite autant que possible de tuer parce que les gros bras ennemis ne sont pas une menace en soit, c’est juste qu’ils suivent les ordres de mauvaises personnes. Evidemment, il y a des morts tout de même mais j’ai trouvé la démonstration de l’empathie du personnage très bien écrite. Mais c’est surtout sa relation avec Seline Garnera, qui rend l’ensemble des personnages plus humains.

Véritable coup de cœur, Seline est tout sauf une demoiselle en détresse. Ancienne Marines dans un porte-avion, l’une des rares femmes sur place, elle a su se forger une carapace et ne se laisse pas marcher sur les pieds ce qui donne droit à certaines répliques bien placées (un extrait en fin d’article). C’est toujours un plaisir de voir un personnage féminin bien écrit, avec un vrai caractère tout en nuance, une véritable héroïne somme toute. D’ailleurs, c’est elle qui sauve la vie de Mick à plusieurs occasions. Loin d’une demoiselle en détresse, je vous dis !

Aiden Pearce aussi connu sous le nom de Vigilante est un peu plus mis en retrait, intervenant ponctuellement et en général de manière plutôt fun. C’est lui qui donne le PearcePhone à Mick, un téléphone comme son nom l’indique, dont les applications plus impressionnantes les unes que les autres vont permettre à notre ami Wolfe de se sortir de multiples situations périlleuses. Toutefois, ce PearcePhone laisse un arrière gout de Deus Ex Machina un peu trop prononcé.

Il y a une foule de personnages secondaires qui gravitent autour de notre équipe principale. Du coté des gentils, on retrouve Blank un sans-abri dont la véritable identité ne sera dévoilée qu’a la toute dernière page, Shuggie le chef d’un gang des Black Viceroy, Doc Morrsky qui est vous l’aurez deviné médecin et plein d’autres.

Pour ce qui est des ennemis, ils sont nombreux. Avec en tête, le commandant Verrick et le général Van Ness qui sont responsables de l’emprisonnement de Mick et qui veulent entre autre détruire une partie de Chicago pour mieux la contrôlée. Le policier ripoux Tranter mettra des battons dans les roues de nos héros. Niall Quinn, devrait parler aux joueurs de Watch Dogs puisque c’est le fils du méchant du jeu, sera de la partie puisqu’il veut venger la mort de son père causée par Aiden.

L’histoire est un brin classique et ne révolutionne pas le genre mais reste néanmoins très efficace ! Le lecteur y trouvera de multiples rebondissements, des scènes d’actions et des scènes plus intimistes et bien sur une menace redoutable planera au dessus de toute la ville.

J’ai trouvé le rythme plutôt correct qui se sépare en deux temps. Le premier était vraiment dans la présentation des différents personnages et la mise en place de l’intrigue. Tandis que la seconde partie quant à elle était beaucoup plus dans l’action, donnant ainsi la part belle aux combats et autres face à face importants.

Finalement, pour une première immersion dans le monde des romans adaptés de jeux-vidéo, je suis agréablement surpris de la qualité de cet ouvrage. On y suit d’une part une histoire inédite et complémentaire à celle du jeu tout en suivant de nouveaux personnages bien écrit et assez loin des clichés habituels. Je conseille donc fortement cette lecture, que vous ayez jouer à Watch Dogs ou non, même si évidemment les joueurs y trouveront plus leur compte que les autres.

 

Un petit extrait d’une discussion entre Aiden et Mick :

« - Et Seline m’a transféré toutes les données du téléphone.

- Elle a fait ça ?

- Tu crois quoi ? Qu’elle attend gentiment la bouche en cœur pendant que tu joues les machos à droite a gauche ? »

 

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=33g1yl6pebc

 

Editeur : Lumen - 404 pages – Prix : 13,90 € - Date de parution : 07 mai 2015 – Thèmes : Thriller, CyberPunk, Jeux-Vidéo.

 

f t g m