Copyright 2018 - Site by Misterdan

Inséparables écrit par Elie Darco

Ballottés au gré des affectations successives de leurs parents militaires, Alec et sa soeur Beryl sont un peu livrés à eux-mêmes. Complices et inséparables, ils aiment repousser leurs limites et tenter des expériences dangereuses, quitte à enfreindre les règles de la société sécuritaire dans laquelle ils vivent. Et quand la famille échoue dans une petite ville perdue au milieu de la forêt, à des kilomètres des tripots clandestins, des salles d'arcade et de toute animation, l'ennui les gagne...

Enfants de militaires, Alec et Beryl sont frère et soeur. Changeant sans cesse de lieu de résidence, ils suivent les affectations de leurs parents, qui travaillent énormément et sont souvent absents. Ils ont appris à se serrer les coudes et à vivre l’un pour l’autre, totalement inséparables, au point qu’Alec, l’aîné d’un an, redouble sa dernière année de lycée pour rester auprès de Beryl. Amateurs de sensations fortes, et très intrépides, les deux jeunes gens font les 400 coups.
Quand leurs parents sont mutés à Morran, c’est la douche froide. Car Morran c’est tout sauf une endroit réjouissant ! Une petite ville morne et terne, dans une contrée pluvieuse, cernée par d’immenses forêts, et surtout sans rien de ce qui attire nos jeunes héros : ici pas de tripot clandestin, pas de salles d’arcades, aucune animation.
Et ce ne sont pas quelques stands au bord du lac qui vont les contenter et les sortir de la routine et de l’ennui. Alors ils empruntent discrètement l’arme de leur père et vont s’entraîner au tir dans la forêt. Ils sont surpris par des camarades de classe, et la séance tourne à la débandade quand des tirs lointains se font entendre. Le lendemain une jeune fille de leur lycée est retrouvée morte, assassinée dans les bois, près de l’endroit où ils se sont amusés.
Devant le peu d’empressement de la police à résoudre le crime, Alec et Beryl font leur propre enquête, malgré l’interdiction de leurs parents qu’ils ne reconnaissent plus. Mais à trop chercher les ennuis on finit par les trouver et Alec se retrouve à l’hôpital après un accident de moto avec sa soeur. Seulement tout le monde lui affirme qu’il n’a jamais eu de soeur et que c’est le traumatisme de l’accident qui lui fait croire le contraire !
Dans cette ville à l’atmosphère de plus en plus étouffante, dans ce monde d’un futur qui ressemble beaucoup à notre présent, mais où l’urgence énergénique est au premier plan, nos deux jeunes héros vont s’attaquer à quelque chose qui les dépasse, au risque de leur vie et de leur santé mentale.

Inséparables, c’est à la fois un roman de science-fiction et un thriller rondement mené. Bien écrit, fluide et dynamique, ce roman séduira tant les adolescents que les adultes. 
Alec et Beryl forment un couple de jeunes gens attachants, des personnages crédibles qui nous entrainent dans une direction qu’on ne pouvait pas soupçonner !

Le seul – petit – bémol, très personnel, c’est la couverture : j’ai aimé la couleur rouge barrée du mot Inséparables en blanc, mais beaucoup moins la photo censée représenter les deux jeunes gens. Je les trouve datés, pas attrayants. La même couverture, sans la photo, aurait pour moi été parfaite !

Editeur : Magnard Jeunesse – Collection : M.les.romans – Date de parution : 24 avril 2017 – 288 pages - Prix : 13,90 €.

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données