Copyright 2017 - Site by Misterdan

La voie des Oracles - Tome 2 : Enoch écrit par Estelle Faye

Poursuivis par les hommes d’Aedon, Thya, Enoch et Aylus fuient dans les terres barbares…
Sur les routes, les trois acolytes vont découvrir un monde très divers, coloré, fabuleux, où des magies et des mystiques plusieurs fois centenaires côtoient des aspirations farouches à la liberté. Un monde plus vaste et plus étrange que tout ce qu’ils auraient pu imaginer.
Au cours de ce nouveau voyage, Thya et Enoch vont à nouveau être mis à l’épreuve, et se révéler, ou se perdre…. Avec, en fond, la menace grandissante d’Aedon, soutenu cette fois par un nouvel allié surnaturel…

Le premier tome s'était avéré être une excellente lecture, surtout vu l'amoureuse des civilisations anciennes que je suis. Un mélange d'histoire de la Gaule romaine, mais aussi de la Gaule celtique avec la présence de ce monde fantastique, des divinités jusqu'au petit peuple, j'avais tout simplement été subjuguée par cette atmosphère enchanteresse et une intrigue parfaitement maitrisée. C'est donc avec un véritable plaisir que j'ai découvert cette suite, dont la couverture est encore plus belle que la première.

L'histoire reprend là où elle s'était arrêtée. Après un final riche en révélations lors du tome précédent, on retrouve Aylus, Enoch et Thya en fuite, toujours poursuivis par le frère de cette dernière, Aedon. Mais bien vite, ils vont se retrouver séparés, et vont devoir traverser tour à tour des épreuves toutes plus difficiles les unes que les autres. Quant à Thya, afin d'échapper à Aedon qui trouve une aide inespérée auprès de la déesse Hécate, elle va déployer ses dons d'oracle et se lancer dans une véritable quête concernant les dieux voilés et le monde des cauchemars...

J'ai à nouveau été très vite capturée par l'histoire et l'atmosphère de ce livre. Le ton est rapidemment donné : le rythme sera effréné. En effet, les actions et les épreuves s'enchainent et ne nous laissent que très peu le temps de souffler ; les rebondissements se succèdent les uns aux autres tout comme les révélations qui s'en suivent avec une remarquable fluidité.

Thya grandit véritablement dans ce tome et s'endurcit considérablement. A l'image des grandes héroïnes de la mythologie antique, sa quête et son personnage prennent énormément d'ampleur et seraient dignes d'être contés à travers des chants épiques. Mais Enoch reste incontestable le personnage qui se détache le plus dans ce second tome. J'ai énormément apprécié l'évolution de son personnage, et surtout la place qu'il prend dans l'histoire, son destin inévitable et pourtant nécessaire à Thya. La complexité de l'intrigue prend alors tout son sens et nous régale purement et simplement.

L'univers, quant à lui, est toujours aussi magnifiquement spectaculaire et magique. La mythologie est bien plus présente dans ce second tome, pour mon plus grand plaisir. Les dieux se dévoilent véritablement et n'hésitent plus cette fois à prendre part à l'action. Tout comme le monde romain, étrusque et gaulois que l'on prend plaisir à parcourir. On découvre ainsi de grandes cités antiques avec un véritable ravissement.

Quant à la fin, elle est tout simplement explosive et haletante. Tout s'enchaine dans un rythme des plus fous, et ce sera mon seul regret sur ce livre car cette sur-vitesse m'a laissé un arrière-gout d'inachevé. Estelle Faye ne semble pas avoir pris le temps de développer toute l’intensité dramatique nécessaire à un tel final, et je regrette ce manque d'émotion et cette rapidité trop flagrante. Mais elle nous laisse sur une fin bluffante, j'en ai été secouée et je n'ai qu'une hâte : en découvrir la suite.

En définitive, ce second tome s'est révélé être bien plus intense que le premier. Estelle Faye a laissé ce côté introductif pour se lancer pleinement dans son aventure et nous régale d’un récit intense en actions et riches en découvertes. Malgré une fin quelque peu déstabilisante, j'attends avec impatience la suite !

Éditeur : Scrineo - Date de parution : 28 mai 2015 - Prix : 16,90 € - 352 pages.

f t g m