Copyright 2017 - Site by Misterdan

Le baiser de la déesse écrit par Aprilynne Pike

Tavia Michaels a miraculeusement survécu à un terrible crash qui a emporté ses parents. Mais peu de temps après l'accident, d'étranges événements se produisent... Qui est ce jeune homme d'un autre temps qui lui apparaît en rêve ? Et pourquoi peut-elle tout à coup faire surgir des objet comme par magie ?

L'accident l'a-t-il transformée plus qu'elle ne l'aurait imaginé ? En cherchant des réponses à ces questions, Tavia va découvrir que son passé cachait des mystères aussi incroyables quinquiétants

J'ai eu beaucoup, beaucoup mais vraiment beaucoup de mal avec ce roman. Lhistoire nest pas mauvaise pourtant.

On y retrouve Tavia, seule survivante d'un accident d'avion qui lui a laissé des cicatrices tant physiques qu’émotionnelles. Du jour au lendemain, elle se retrouve à créer des choses. Non non, rien avoir avec du tricot ou de la poterie. Elle fait apparaître comme par magie toutes sortes de objets. Comme si cela ne suffisait pas, elle est poursuivie pas des mercenaires qui en veulent à sa vie pour de sombres raisons. Pour connaitre le fin mot de l'histoire, en compagnie de son "ami" Benson, elle part en quête de la vérité.

Le pitch de l'histoire est des plus attrayants... Je ne sais pas ce que Aprilynne Pike avait en tête pour cette série mais, ce tome-ci aurait plus dattrait en réduisant de moitié. Rien que le titre nous renseigne sur la nature de Tavia. Alors pourquoi passer 90% du livre à tourner autour du pot ? Pour moi, l'histoire a vraiment débuté au chapitre 34 (le livre en compte 40). J'ai vraiment détesté cet aspect du livre. Certes on y fait la connaissance de Tavia mais comment faire la connaissance de Tavia si elle même ne sais pas qui elle est?

L'intrique est quasi inexistante. Dès le début, j'ai pu détecter les traîtres et les amis. Ce qui fait passer lhéroïne pour une cruche égoïste et nombriliste. Et pour finir, le triangle amoureux m'a fait m'arracher les cheveux de rage. Certains vouent leur vie à chercher leur âme-sœur. Mais quand tu passe 200 ans chercher sa moitié manquante mais quau final, si prés du but, tu lui préfère le petit bibliothécaire bigleux du coin... J'en hurle de rage.

J'ai bien aimé l'idée principale de cette histoire. C'est indéniable. Et vu que l'histoire n'a vraiment commencée qu'à la fin, je reste sur ma faim et j'aimerais savoir comment l'histoire évolue. Toutefois, jespère que Tavia gagnera en maturité dans le prochain tome, que l'auteure réfrènera son envie de nous noyer de détails pas forcément pertinents.

Editeur : Pocket jeunesse - Date de parution: 16 février 2017 - 336 pages - Prix : 17,90 €.

f t g m