Copyright 2017 - Site by Misterdan

Un palais d’épines et de roses écrit par Sarah J Maas

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels. Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ?A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ? Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

Le premier tome des sagas dans lesquelles on retrouve les mêmes personnages principaux tout le long est selon moi comparé au pilote des séries télévisées. Un premier épisode dans lequel on plante le décor, on fait la connaissance des personnages mais aussi de l’intrigue centrale. On dévoile juste assez pour que le spectateur soit captivé et pour qu’il en redemande.  Donc tout naturellement, j’attendais de retrouver tout cela dans ce premier tome de la nouvelle saga de Sarah J Maas. Sauf que j’ai été très déçue. Dans cet univers créé par l’auteure, humains et êtres fantastiques cohabitent ensemble. Même si un mur de pure magie sépare les deux mondes, les deux espèces reconnaissent et respect (plus ou moins) l’existence de l’autre. Comme il fallait s’y attendre, les héros sont issus de chaque espèce. L’héroïne est humaine et le héros est disons magique.

L’héroïne pour respecter la promesse faite à sa mère sur son lit de mort est obligée de s’occuper des plus horripilants pères et soeurs que la terre puisse portée. Anastasia et Jabote, c’est la croisière aux Bahamas à côté. Elle est obligée d’aller chasser dans une forêt réputée dangereuse, à l’orée du monde magique pendant que son père et ses soeurs sont bien au chaud devant la cheminée, à parler chiffons.  ! Déjà cet aspect cossette de l’héroïne m’a vraiment dérangé. Respecter sa parole, donner, c’est très bien mais si elle m’envoie à une mort certaine, j’abandonne la mission. Je répète, j’abandonne la mission.  Mais elle, elle s’est accrochée quitte à y perdre la vie.  ! Mais au fil de l’histoire, elle a gagné en maturité et heureusement !

Elle se transforme même en une guerrière redoutable sauf qu’elle retombe dans ses travers passés puisqu’elle defends une cause, certes, noble mais… ! Le héros est quasi inexistant dans cette histoire et il est très faible comparé au héros dont on n’a pas l’habitude. Certes, il a les pieds et poings liés à cause d’une malédiction mais plus mollassons que lui y’ a pas deux.

Et pour la première fois de ma vie de lectrice, je lui préfère un méchant. 

Cependant, je le recommande tout de même ce livre. Je donne une chance aux prochains volumes pour relever le niveau et si possible endurcir un peu le héros. !

Editeur : De la Martinière Jeunesse  - Date de parution : 09 février 2017 - 528 pages - Prix : 18,90 €.

f t g m