Copyright 2017 - Site by Misterdan

Everything everything écrit par Nicola Yoon

Voici le récit d'un amour impossible, entre une jeune fille dont la maladie l'empêche d'avoir tout contact avec le monde extérieur et son nouveau et séduisant voisin. On prépare ses mouchoirs tout en souriant à la vie, le cour gonflé de sentiments portés par une écriture délicate.

Tout d’abord, je dois vous prévenir ce livre est addictif. Vous aurez du mal à le lâcher avant de l’avoir terminer. J’ai eu une appréhension en voyant la quatrième de couverture, je ne suis pas du tout attirée par ce genre de livre qui parle de maladie. Au fur à mesure que j’avançais je suis tombée sous le charme de Maddy et son innocence. Dans le livre, on a l’impression de vivre la naissance d’un nouveau-né, ses premiers pas, son premier mot, ses premières réflexions. On découvre un monde à travers un regard enfantin. Cela donne à réfléchir sur la chance qu’on a de vivre en bonne santé.

Les émotions se succèdent tout au long de la lecture, dont une petite larme de ma part au passage de la lettre ouverte à sa mère. Deux adolescents propulsés dans un monde d’adulte trop tôt et qui essaient tant bien que mal à trouver leurs places.

L’intrigue est tellement inattendue, je m’attendais à une autre tournure mais je pense que c’est encore mieux. Je ne voudrai pas SPOILER le livre alors je vais parler en énigme. Votre seule chance de comprendre c’est de le lire. Comment peut-on survivre à une telle révélation ? D’une telle trahison ?

Je sais que je vais en décevoir beaucoup en disant que je trouve la fin un peu bâclée. Je ne dis pas que ce n’est pas bien mais j’aurai préféré que cela ne termine pas ainsi. Peut-être une petite version du côté d’Olly pour comprendre un peu sa situation : la vie sans Maddy, état émotionnel après leur escapade.

Alors le bilan final pour moi c’est que j’ai adoré ce livre et je le conseille. Malgré le mini chapitres (j’imagine que c’est pour avoir cette impression que c’est une enfant qui écrit), la version manquante d’Olly, le livre tient sa promesse en nous prouvant jusqu'à la fin la phrase sur la couverture : LE PLUS GRAND RISQUE DANS LA VIE, C’EST DE NE PAS EN PRENDRE.

Bonne lecture !

Tout sur le film adapté du livre c'est ici !

Éditeur : Bayard Jeunesse - Date de parution : 7 juin 2017 - Prix : 16,90€ - 370 pages

 

f t g m