Copyright 2018 - Site by Misterdan

La couleur du Mensonge écrit par Erin Beaty

Identités secrètes, machinations politiques et jeu de dupes passionné, La Couleur du mensonge fait monter les enchères jusqu'à un final surprenant. Le talent de conteuse d'Erin Beaty vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page !

Sage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s'en sortir ? Épouser un beau parti. Elle se présente donc chez une entremetteuse - l'une de ces femmes chargées d'évaluer le potentiel des candidats au mariage, et dont les décisions font et défont les fortunes d'une famille, voire d'un pays tout entier. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, la jeune fille échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens aigu de l'observation, la marieuse lui propose toutefois de devenir apprentie. Sage s'embarque donc dans un périple vers la capitale pour assister au Concordium - là où, tous les cinq ans, se décident les unions les plus importantes - avec un groupe de jeunes filles triées sur le volet.

Cette précieuse cargaison est escortée par un bataillon de soldats d'élite qui ne tarde pas à réaliser qu'ils sont tous sur le point de se jeter dans la gueule du loup : le pays voisin prépare une invasion et chaque étape du voyage pourrait bien être la dernière.

Spécialiste des missions de reconnaissance, l'un des membres de la troupe sollicite alors l'aide de Sage. Mais plus elle avance dans ses recherches plus elle découvre, horrifiée, que tout le monde joue double jeu… À commencer par son recruteur lui-même ! Et, doucement, le piège se referme sur elle…

J'ai pu lire les premiers chapitres de ce roman au Salon du Livre Jeunesse de Montreuil 2017 pendant lequel Lumen Éditions le présentait en preview.

Éditeur : Lumen - Date de parution : 15 février 2018 - Prix : 15 €.

f t g m