Copyright 2017 - Site by Misterdan

L'interview de Maria J. Romaley l'auteure de Nitescence

Présentation de l'auteur

Maria J. Romaley, est une rêveuse passionnée de littérature de 32 ans. Née sous Pinochet au Chili, elle se réfugie en France et apprend la langue d'abord par nécessité puis par goût. Elle gagne son premier concours de poésie à neuf ans, rédige son premier roman à douze, déjà plongée dans le monde de l'imaginaire. Après des études littéraires et deux enfants, elle reprend l'écriture suite à d'étranges songes inspirés par les Muses. De là, naîtra son premier roman Nitescence (lire la chronique).

Qu'est-ce qui vous a inspiré ce roman ?

Lire la suite...

Rencontre avec Jamie MacGuire, auteure de Beautiful Disaster

Jamie McGuire

Vendredi 07 juin 2013, Place To Be a eu la chance de pouvoir rencontrer Jamie McGuire, grâce aux Editions J'ai Lu. Mais qui est Jamie McGuire ?

Tout juste arrivée des Etats-Unis, l'auteure de Beautiful Disaster, romance new adult à succès, traduit dans une trentaine de pays, nous a fait le plaisir de partager avec nous ses touts premiers instants en France !

Avec beaucoup d'humour, cette jeune mère de 3 enfants, au sourire franc et communicatif, a répondu à toutes nos questions et ainsi nous a permis d'en apprendre un peu plus sur la romance de l'année 2014 ! Et je vous assure que je sais de quoi je parle ! Pour avoir lu en exclusivité les premiers chapitres avec avidité et m'être retrouvée complètement désemparée de ne pouvoir lire la suite, je vous promets une lecture addictive ! Les autres bloggeuses présentes étaient toutes du même avis !

Lire la suite...

Mosquitoland écrit par David Arnold

Je m’appelle Mary Iris Malone, et je ne vais pas bien.

1. Ma mère est partie.
2. Elle est malade.
3. Mon père a une copine.
4. Il me croit folle.
5. Et je ne vous parle même pas du GROS SCOOP...

Alors j’ai décidé de prendre la route.
Distance à parcourir : 1 524 km.

Lire la suite...

Petit-déjeuner avec La Collection R et CJ. Daugherty l'auteure de Night School


Nous avons rencontré, dimanche 2 décembre 2012, C.J.Daugherty, l’auteure de Night School à l’occasion d’une rencontre entre bloggueurs, organisée par la Collection R et ça a été un petit déjeuner fantastique ! Nous avons donc pu poser plein de questions à Christy, car nous l’avons eue à notre table rien que pour nous !!!!
Elle nous a donc raconté que c’était tout nouveau pour elle d’être le centre d’attention en tant qu’auteure. D'être considérée comme une star lui fait tout bizarre. Elle nous a dit qu’elle était devenue écrivain après avoir était journaliste en criminologie et après avoir écrit des livres de voyage.
Pour écrire Night School, elle a visité des écoles privées et s’est basé sur une photo publiée de premier ministre, de chancelier etc… lorsqu’il était étudiant et faisait partie d’une société secrète très puissante et influente. Cette société existe encore, et elle s’est dit que c’était une bonne base pour une histoire, ça l’a beaucoup inspirée.

La truelle et le phylactère : la proximité des images écrit par Bénédicte Coudière

D’Indiana Jones à Lara Croft, ils sont nombreux à parler à notre culture et à notre imaginaire.
Les archéologues, ces hommes et femmes naviguant entre passé et présent, cristallisent les questionnements les plus fondamentaux de notre culture : ceux des origines, du passé, le fameux “comment c’était avant ?”. Excavateurs de légendes, ils exhument les mythes et les plus vieilles croyances pour leur donner corps, les faire vivre et revivre, quand il ne s’agit pas de les transformer ou d’en donner une nouvelle interprétation. De l’Arche d’Alliance aux statues de l’Île de Pâques, le 9e art dessine des réponses aux mystères de l’Humanité et nourrit l’imaginaire collectif.
La bande dessinée fait état de ces personnages, comme vecteur d’histoire, mais aussi comme support imagé. entre bande dessinée et archéologie, les passerelles sont nombreuses, celle des images, des reconstitutions, de l’exploration visuelle du monde. que ce soit comme moyen de transmission, de vulgarisation, ou que l’archéologie soit un contexte historique pour y mettre un peu de notre présent, de nombreuses explorations sont possibles. La variété est là, même parmi les créateurs, qu’ils soient archéologues auteurs ou dessinateurs passionnés, tous avides de recherches... L’archéologie et la bande dessinée se complètent et tissent ensemble des liens forts. C’est ce que ce livre se propose d’explorer, dans tous ses aspects et ses subtilités.

Lire la suite...

Mille Soleils Splendides écrit par Khaled Hosseini

Forcée d'épouser un homme de trente ans son aîné, exécrable islamiste aux allures de Barbe Bleue, Mariam subit la colère de son époux devant son incapacité à lui donner un fils. Après dix-huit ans de soumissions à cet homme brutal, elle doit endurer une nouvelle épreuve : l'arrivée de Laila sous son propre foyer une petite voisine de 14 ans, que Rachid décide d'épouser en secondes noces.  Les années passent, longues comme des veillées funèbres. Massoud assassiné. Les Talibans installés. De rivales, Mariam et Laila deviennent alliées, soeurs de malheur face au despotisme des pères, des maris et de leur cortège de lois inhumaines. Dans la prison de leur exil intérieur, elles unissent leur courage pour tenter de fuir l'Afghanistan et sa folie meurtrière, et partir au Pakistan. Mais parviendront-elles jamais à quitter cette terre dévastée, et leur ville, Kaboul, où "les soleils splendides" du passé sont aujourd'hui noyés dans des bains de sang ?

Lire la suite...

Rencontre avec Simone Elkeles au 32e Salon du Livre de Paris (2012) !

J’ai eu le plaisir d’assister à une rencontre privilégiée avec Simone Elkeles, l’auteure de la fabuleuse saga Irrésistible Achimie avec les frères Fuentes et de Paradise organisée par De La Martinière Jeunesse au salon de thé Angélina. C’est avec beaucoup de bonheur que je tiens à vous faire partager cette rencontre et que je tiens à tout vous raconter. Mais pardonnez-moi par avance si le sens de quelques phrases est flou : l’Anglais et moi, ça fait deux et il n’y avait pas de traducteur.

Marked Men - Tome 1 : Rule écrit par Jay Crownover réédition J'ai Lu

Rule est la première saison d’une série passionnante sur l’univers du tatouage et du métal. Lorsqu’elle était adolescente, les très riches parents de Shaw Landon se sont peu occupés d’elle. Elle a alors trouvé refuge dans la famille Archer où elle était particulièrement proche de Remy, frère jumeau de Rule, aujourd’hui décédé dans un accident de voiture. Elle est liée à cette famille plus qu’à la sienne. Mais Shaw est depuis toujours secrètement amoureuse de Rule, ce qui l’empêche d’avoir de véritables relations avec d’autres hommes. Rule, lui, voit en elle une fille à papa, trop sérieuse et surtout la petite amie de son défunt frère. De plus tout les oppose : de nature rebelle et fêtard, il est tatoueur et tatoué, a des percings et les cheveux de toutes les couleurs. Avec son look classique, elle est sage et concentrée sur ses études de médecine. Mais parfois il suffit d’une jupe courte et de quelques cocktails pour que le regard que l’on porte sur quelqu’un change. Les secrets sont révélés et que rien ne sera plus jamais comme avant… Rule et Shaw tenteront de comprendre ce qu’ils ressentent et d’être ce que l’autre attend. Mais entre les traumatismes de leurs familles respectives, les habitudes de coureur de jupons de Rule, l’emploi du temps chargé de Shaw et son ex qui la harcèle, ces deux-là auront bien du mal à se trouver. Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ?

Lire la suite...

Prends-moi pour une cruche, guide de survie de la femme en milieu débile écrit par Delphine Apiou

Ce livre est né chez le coiffeur.
" Vous avez les pointes sèches, on va faire un masque... Les cheveux aussi ressentent le stress, vous savez... Avec les vies de fous qu'on mène... En tout cas, vous ne faites pas votre âge ! "

Ce compliment capillo-facial m'a fait vraiment plaisir... jusqu'à ce que je réalise que la coiffeuse – que je voyais pour la première fois – ne connaissait pas mon âge. Et là, bingo, je me suis demandé pourquoi ça me réjouissait et pourquoi c'était mieux de ne pas faire son âge. J'ai trouvé ça complètement con. Je me suis trouvée complètement con.
Puis je me suis dit qu'il devait exister d'autres situations, d'autres idées débiles, d'autres panneaux dans lesquels je tombais. J'en ai trouvé plein, ils sont tous dans ce livre. Pourquoi ? Pour dire aux femmes d'arrêter de gober toutes les âneries qu'on leur raconte. Elles s'en sentiront beaucoup mieux.

Lire la suite...

Interview de Tahereh Mafi l'auteure de Insaisissable

- Comment avez-vous ressenti l'accueil du public et surtout le fait que Insaisissable soit si souvent cité comme un vrai coup de cœur pour les lecteurs ?

« C’est incroyable, mon livre est publié dans plusieurs langues, mais j’étais particulièrement excitée qu’il soit publié en France, parce que le livre en lui-même est écrit de façon romantique poétique. Et je pense que la langue française est très poétique et qu'il s’y prêtait parfaitement. En Hollandais ou en Allemand, je ne savais pas comment allait passer mon style, mais en Français, j’étais sûre que cela passerait parfaitement, j’étais donc très contente d’être publiée en France. »
 
- Quelles ont été vos sources principales d'inspiration pour l'écriture de cette histoire ?
« Ce n’était pas une idée spécifique. J’étais assise à mon bureau un jour et j’ai été frappée par l’image d’une fille, repliée sur elle-même dans une salle, elle était terrifiée, vraiment seule, emprisonnée pour un crime qu’elle n’avait pas commis. Elle était coupable mais ses intentions étaient bonnes, j’étais vraiment obsédée cette image, cet appel. J’étais assise à mon bureau, et c’était le moment parfait pour commencer et j’ai ouvert un document en essayant de retranscrire ce que j’avais vu. »
 

Sous-catégories

f t g m