Copyright 2017 - Site by Misterdan

Anne Rice

On connaît Anne Rice, de son vrai nom Howard Allen O'brien (elle porte le prénom de son père : il s'agit d'une bizarrerie de sa mère) pour ses chroniques vampiriques, particulièrement entretien avec un vampire, adapté à l’écran en 1994, réalisé par Neil Jordan, avec Tom Cruise, Brad Pitt, Antonio Banderas et Christian Slater [1].

 

 Née le 4 octobre 1941 à La Nouvelle Orléans, elle se marie en 1961 avec Stan Rice. Elle s’installe alors à San Francisco. Sa ville d’origine et sa citée d’adoption sont le théâtre principale de ses histoires vampiriques. En 1966, Michèle, leur premier enfant voir le jour. Mais, la petite fille décède en 1972 des suites d’une leucémie. Cette mort prématurée plonge Anne Rice dans le désespoir le plus complet. Elle se plonge alors dans l’écriture et donne naissance à Entretien avec un vampire. À la naissance de Christopher, son fils, en 1978, elle plie bagages et accompagnée de son mari retourne à la Nouvelle-Orléans.

Elle s’installe dans le quartier Français grâce aux moyens financiers obtenus par son succès littéraire (rien que le format poche de ses livres représente 100 millions d'exemplaires). De famille Irlandaise, la romancière est catholique. Après plusieurs années consécutives pendant les quelles, elle dit athée, elle revient à la chrétienté en 1998. Religion qu'elle quitte pourtant. Elle croit en Dieu mais dit refuser une religion hostile, notammen envers les homosexuels (à noter que son fils Christopher a clairement exprimé ses préférences : ceci expliquant sûrement cela).

Son époux meurt le 09 décembre 2002.

Depuis, elle délaisse peu à peu les biens matériels, a quitté la Louisiane, même si elle avoue adorer La Nouvelle-Orléans pour son melting-pot culturel, et vit dans le désert Californien.

Sa santé étant fragile, elle se déplace peu mais reste en contact avec ses fans via Internet et les réseaux sociaux.

Les vampires selon Anne Rice

Ils ne ressemblent pas à des monstres. Physiquement, mise à part leur blancheur de peau qui s’accentue avec l’âge et leurs crocs acérés, ils sont semblables à des êtres humains. Pour la romancière, les vampires ne craignent pas les symboles de la chrétienté. La plupart d’entre eux sont même croyants et apprécient la richesse et la qualité des objets pieux.

Par ailleurs, ses vampires sont capables de lire dans les pensées et de communiquer par télépathie quels soient le lieu et la distance qui les séparent de leur interlocuteur. Elle donne à certains d’entre eux (Louis) une conscience et des sentiments humains, ce qui, dans le monde vampirique, est révolutionnaire (par la suite, on rencontrera Angel dans Buffy contre les Vampires et Edward Cullen dans la saga Twilight). Et ce qui peut les rendre fous car, cette idée étant convenue, le danger vient essentiellement de leurs démons intérieurs comme Angel dans Buffy contre les vampires.

Selon Anne Rice, la plus grande faiblesse des vampires est leur dépendance à leur reine. Si le vampire originel est détruit, tous meurent. Ce sera la rapport au Sire [2] dans d’autres mythologies.

Le vampire, à vivre éternellement, peut trouver le temps long. Il va vite chercher une compagnie. Entretien avec un Vampire [3] en est un exemple parfait. Dans le livre, on arrive presque à une relation homosexuelle. Il y a comme une vraie attirance entre les trois principaux personnages, ce qui ne s’était jamais encore produit.

Le vampire n’accepte pas toujours son existence de solitaire et décide souvent de partir à la recherche d’un éventuel compagnon. La plupart du temps, le vampire ne fait connaître à sa future victime que le bon côté des choses pour la convaincre de se convertir. C’est le cas de Lestat avec Louis avec qui il joue de son pouvoir. Louis le regrettera assez vite et se retournera contre son maître.

Anne Rice nous montre ici le coté pathétique et dramatique du sort réservé à cette espèce : Lestat et Louis sont mal dans leur peau de vampires. L’un parce qu’il n’a pas eu le choix, l’autre parce qu’il l’a eu et le regrette.

Anne Rice nous donne plus à réfléchir sur leur état et leur façon d’être. Le vampire ne marche pas : il vole. Même si, chez Anne Rice, il préfère la voie terrestre. De plus, il est capable de télécombustion. Durant la journée, le vampire doit reposer sur un lit de terre provenant de son pays d’origine. Pour Anne Rice, la lumière du soleil peut tuer les vampires. Mais, ceux qui sont puissants donc très vieux peuvent s’en accommoder. Le pouvoir essentiel des vampires est celui de séduction qu’ils ont sur les mortels. En effet, il est rare que la victime d’un vampire ne soit pas consentante : ils utilisent ce pouvoir pour convaincre et aveugler leur proie. Le mystère et le charme qui émanent d’eux attirent les humains.

Le saviez-vous ?

Anne Rice refusait que Tom Cruise interprète Lestat à l’écran dans Entretien avec un Vampire adapté au cinéma en 1994. Pourtant, à l’issue de la première projection, elle s’avoua enchantée de son interprétation.

Bibliographie

Les chroniques des vampires

1976 : Entretien avec un Vampire, adapté au cinéma en 1994.

1985 : Lestat le Vampire.

1988 : La Reine des Damnés, adapté au cinéma en 2000. La romancière dit dans un entretien à l'express le 22 mars 2013 lors du Salon du Livre de Paris 2013 (sa première venue en France) : « Quelle terrible déception... Non pas que cette adaptation ait été seulement infidèle à mon roman ou à mes personnages. C'est juste un pastiche involontaire, un véritable scandale. Le studio a acheté les droits, et il n'en a fait qu'à sa tête. Je ne pouvais rien dire. A chaque fois qu'on vend un livre au cinéma, il y a un risque que cela donne quelque chose comme La Reine des Damnés... C'est une des choses les plus terribles qui soient arrivées car certains lecteurs me désignaient comme responsable de cette atrocité. Alors que je n'y étais pour rien et que je partageais leur avis ! ».

1992 : Le Voleur de Corps, très probablement en cours d'adaptation cinématographique.

1995 : Memnoch le démon.

1998 : Armand le Vampire.

2000 : Merrick - ouvrage commun avec la saga des sorcières Mayfair.

2001 : Le Sang et l’Or.

2002 : Le Domaine Blackwood - ouvrage commun avec la saga des sorcières Mayfair.

2003 : Cantique Sanglant - suite du roman précédent.

2009 : L'Heure de L'Ange.

2013 : Le Don du Loup. La rumeur parlait d'une adaptation cinématographique possible. Il s'agira plus probablement d'une série télévisée.

2014 : Prince Lestat.

[1] V’la du casting, mesdames !

[2] Le vampire qui en a créé un autre.

[3] Comme dans le long-métrage Génération Perdue, un groupe de jeunes vampires veut intégrer un nouveau venu pour pouvoir faire la fête.

 

f t g m