Copyright 2017 - Site by Misterdan

Dune du Pilat Bassin d'Arcachon – 33160 La Teste de Buch

S'il est un lieu totalement atypique, et absolument magnifique, c'est bien la Dune du Pilat, au bord du bassin d'Arcachon. Profitant d'une journée à Arcachon, j'ai testé pour vous la découverte de ce site. Située à l'entrée sud du bassin d'Arcachon, sur la commune de la Teste de Buch en Gironde, elle s'étend sur 500 m d'Ouest en Est et sur 2,7 km du Nord au Sud et contient environ 60 millions de mètres cubes de sable.

 

Son altitude varie constamment, tout en oscillant aux environs de 100 à 117 mètres au-dessus du niveau de la mer selon les années. La pente est plus forte côté forêt que côté océan. La Dune du Pilat est la seule dune toujours en mouvement de la région et elle avance inexorablement de 1 à 5 mètres par an vers l'intérieur du pays et recouvre peu à peu les constructions (maisons, routes) côté forêt, après avoir fait chavirer dans les flots plusieurs bunkers (fortifications de béton) construits sous l'occupation par les allemands pendant le deuxième guerre mondiale.

La formation de la dune est entièrement liée à celle du banc d'Arguin. Au fil des siècles, les courants marins ont charrié du sable (en provenance du large, de la côte, et du bassin lorsque la marée descend) pour former le banc d'Arguin (lequel est, à l'instar de la dune, en constante évolution).

Ensuite, les vents violents d'Ouest en provenance du large arrachent à sa surface, avec l'aide de micro gouttelettes d'eau, des grains de sable au banc d'Arguin au moment de la marée basse, quand celui-ci est totalement découvert, et qui en s'envolant viennent se poser sur la dune pour former cette gigantesque masse de sable fin. Le sable de la dune est essentiellement constitué de grains de quartz d’environ 0,3 mm, ce qui en fait l'un des sables les plus fins de France ! Malgré de nombreuses tentatives passées pour la stabiliser, la Dune du Pilat reste mobile et «roule» sur elle-même. Son mouvement, favorisé par la rareté de la végétation, se poursuit tant que le vent apporte du sable. Aujourd’hui, sa fixation n’est plus envisagée.

Sa progression est inéluctable et participe à son caractère remarquable. Aucune action entreprise ne pourra limiter l‘avancée dunaire. La dune a fait l'objet de mesures de réhabilitation et sa visite est aménagée dans le cadre d'une opération grand site national. Ceci pour assurer la préservation du site, fréquenté par presque deux millions de touristes chaque année, qu'il faut pouvoir accueillir, informer et guider. Une importante activité de loisirs aériens est également présente sur la Dune du Pilat, notamment avec des parapentes et des planeurs radio-commandés. Chaque année, au week-end de Pâques, un escalier temporaire est installé pour faciliter l'ascension de la Dune du Pilat. Cette année cet escalier a 150 marches (cela varie tous les ans).

Pour les plus courageux, l'ascension peut se faire par la sable. C'est plus corsé, mais beaucoup plus amusant ! Et je vous recommande la descente par le sable, en marchant, en courant, en sautant. Les enfants, et les adultes s'amusent énormément. Une fois au sommet de la dune, après avoir admiré la magnifique vue sur le Banc d'Arguin, sur la presqu'île du Cap Ferret et sur le bassin d'Arcachon (côté mer) et sur la forêt des Landes de Gascogne (côté forêt), on peut descendre l'autre face de la dune jusqu'à l'océan. Et se tremper les pieds ! Voire se baigner si on a pensé au maillot de bains ! On peut aussi se promener sur la dune sur toute sa longueur (attention : dans le sable on ne marche pas vite, comptez deux bonnes heures pour les 2,7 kms de la dune, et pareil au retour).

Et bien se reposer car il faudra refaire l'ascension de la dune pour revenir au parking !

Mes conseils pour une bonne visite

A prévoir impérativement : des lunettes de soleil (pour les très jeunes enfants elles serviront aussi à protéger les yeux du sable, qui vole au moindre coup de vent, et il y en a beaucoup au bord de l'océan !) en toutes saisons – et s'il fait très beau : de la crème solaire et de l'eau – et s'il fait moins beau : toujours de la crème solaire et de l'eau, et en plus un coupe vent. Si vous voulez éviter la foule (1,9 million de visiteurs par an ça fait du monde), et vous garer facilement, privilégiez d'arriver le matin. Et la vue est bien plus belle au printemps que l'été où un léger voile de chaleur est fréquent. Si vous souhaitez juste grimper en haut de la dune et admirer le paysage, une demi-journée suffit amplement. Si vous souhaitez descendre jusqu'à l'océan ou vous balader au bout de la dune, prévoyez le pique-nique et la journée. Dans tous les cas je vous garantis une journée inoubliable où vous vous amuserez beaucoup en famille, ou entre amis pour seulement le coût du parking.

Côté pratique : un parking ombragé (payant : 4 € les 4 heures ou 6€ pour la journée), des toilettes (gratuites), des boutiques de souvenir, des points restauration, rapide ou non.

f t g m