Copyright 2017 - Site by Misterdan

Le Sillon de Talbert 22610 Pleubian dans les Côtes d’Armor

Le Sillon de Talbert est un cordon littoral formé de galets et de sable situé dans les Côtes-d'Armor sur la commune de Pleubian. Il se trouve entre les débouchés de deux rivières, le Trieux et le Jaudy dont l'action des courants, combiné à la marée, ont favorisé sa création par érosion littorale. Il s'étend vers le nord-est dans la Manche sur environ 3,2 km de long pour une largeur moyenne de 100 m et une hauteur d'environ 10 m.

Cette structure écopaysagère particulière est à la fois un site d’intérêt écologique et une curiosité géologique. Elle est désormais protégée avec la création en 2006 de la Réserve naturelle régionale du Sillon de Talbert qui couvre une superficie de plus de 18 hectares (hors surface couverte par le domaine public maritime). Le Sillon de Talbert présente un intérêt botanique et comprend deux ensembles végétaux différents : une végétation dunaire à la base du sillon avec notamment la renouée de Ray et le chardon bleu, et une végétation spécialisée sur la flèche du sillon composée principalement du chou marin, toute cette végétation étant protégée et interdite de cueillette.

Le Sillon de Talbert présente aussi un grand intérêt ornithologique car il est situé sur un couloir de migration des oiseaux d'importance majeure pour l'Europe de l'Ouest. Il sert d'étape et reposoir mais aussi de site de nidification pour un grand nombre d'oiseaux migrateurs et en particulier pour 4 espèces remarquables : la Sterne naine (un des 2 seuls sites en Bretagne), la Sterne pierregarin, le Grand gravelot et le Gravelot à collier interrompu.

Mes conseils : prévoir de bonnes chaussures, car la majeure partie de la balade se fait sur des galets, de l’eau (eh non ! pas de marchand de glaces à l’arrivée !), et bien sûr en fonction des saisons et du temps : crème solaire, lunettes de soleil, chapeau, coupe-vent. Compter un minimum de deux heures pour l’aller-retour, beaucoup plus si vous prenez le temps d’admirer le paysage, la faune et la flore. Bien sûr il faut éviter de déranger les oiseaux, surtout en période de nidification, de cueillir des plantes – protégées – et de ramasser des galets pour la préservation de ce site unique. C'est aussi pour cette raison les animaux ne sont pas autorisés sur le site. La balade peut se faire à marée basse, ou à marée haute.

Personnellement je préfère à marée haute car le sentiment d’être au bout du monde est beaucoup plus fort, la largeur du sillon étant parfois inférieure à 20 mètres dans la partie la plus étroite. Le retour au coucher de soleil puis à la nuit tombée avec les reflets de la lune est particulièrement magique (surtout pas de lampe de poche !). Attention cependant car au moment des grandes marées, ou des tempêtes, le sillon peut être submergé par les vagues, et peut devenir très dangereux. C’est un lieu magique, très spectaculaire, une balade à faire en famille, avec des amis, ou même tout seul. Et de plus c’est gratuit ! On peut la compléter avec une activité de pêche à pied sur l’estran. Surtout si vous allez passer quelques jours dans les Côtes d’Armor, ne manquez pas ce lieu, vous ne le regretterez pas !  

quelques photos le soir

f t g m