Copyright 2018 - Site by Misterdan

Parc animalier Le Theil à Le Caylar, près de Montpellier

Très facile à trouver, le parc est situé à la sortie du village du Caylar à 2 minutes de la sortie 49 de l'autoroute A75. La visite se fait sur un sentier ombragé de deux kilomètres qui serpente dans un bois de 10 hectares. Le parcours permet de découvrir, des animaux domestiques d'espèces locales ou exotiques (plus d’une vingtaine de races venant des cinq continents) au travers de deux volières et d’une quinzaine d’enclos. À découvrir également une flore très variée. Mais ce n’est pas tout, le parc propose également des espaces et activités ludiques pour les plus grands : une aire de jeux en bois, le labyrinthe avec la maison de la sorcière, la forêt magique, le parcours de l'aventurier, etc. Près de l'accueil, des espaces pique-nique ombragés sont à votre disposition.

Vient le temps à présent de vous dire ce que j’ai pensé de tout ça. Pour vous mettre dans l’ambiance, j’ai fait cette visite une matinée d’août avec ma maman et ma fille de trois ans (nous avions donc prévu la poussette, car deux kilomètres, ça fait long pour une louloute de cet âge !). Pour trouver l’endroit, rien de plus simple. On sort de l’autoroute et après, c’est fléché. Il n’y a qu’à suivre les panneaux. Une fois à destination, un petit parking est mis à disposition des visiteurs. Je pense qu’il est préférable de faire comme nous et d’arriver assez tôt, car, lorsque nous sommes parties, il n’y avait presque plus de place et il n’était que 11 h 30. En plus, durant l’été une visite à la fraîche n’en sera que plus appréciable, car dans le coin, ça grimpe vite et fort.

Sur place, on est accueilli par des animaux avant même d’avoir trouvé l’accueil. Ça met bien dans le bain. On paye et le responsable nous donne une feuille et un cure-dent pour la petite, afin qu’elle puisse reconnaître et pointer les illustrations des animaux qu’elle rencontrera tout le long de la visite. Original !

Ensuite, après quelques mises en garde et un point sur le règlement (il est interdit de nourrir les animaux par exemple), nous voilà livrées à nous-mêmes. Enfin... J’exagère un peu, la promenade est fléchée de façon très claire. Vous le constaterez sur mes photos, les animaux sont splendides. Parfaitement bien entretenus. Ni trop gros ni trop maigre, vraiment agréables à regarder. C’était un point qui me faisait un peu peur, car nous avions fait une ferme pédagogique un peu plus tôt dont je gardais un horrible souvenir à cause de la maigreur de leurs animaux. En plus, ils sont vraiment très sociables et s’approchent donc facilement lorsqu’il y a du monde à la porte de leur enclos. Heureusement, vous me direz, car la plupart des enclos sont si grands que sans la curiosité de l’animal apprivoisé, nous aurions facilement pu ne voir personne ! Attention à certaines espèces qui ont tout de même de sacrées cornes ! La petite était aux anges, car elle a pu caresser une chèvre et ses deux chevreaux, pas timides pour deux sous. Cependant, nous avons dû être très vigilantes lorsqu’elle marchait devant nous, car certains contours d’enclos sont électrifiés. Pas que ce soit très dangereux, mais ça pique quand même si on y touche.

C’était d’ailleurs le combat de tous les parents qu’on a pu croiser. Heureusement que les clôtures électriques étaient parfaitement bien signalées, ça permettait de lâcher du leste le reste du temps. Concernant la balade, nous avons adoré bien que certains passages soient un peu délicats en poussette à cause de sentiers caillouteux. J’ai dû demander à ma fille de descendre à plusieurs reprises pour éviter de lui faire faire un vol plané en butant sur une pierre. Mais l’alternance entre soleil et ombre, virages et lignes droites, montées et descentes, était un vrai plaisir pour les yeux et l’esprit d’aventurières que nous avions ce jour-là. Nous avons même pu voir voleter de magnifiques papillons colorés qui se font pourtant de plus en plus rares de nos jours je trouve. Résultat, nous avons mis presque deux heures pour faire les deux kilomètres, respectant le rythme de la petite et faisant une pause photo à chaque enclos. Sur le lot, il n’y a qu’un spécimen qui n’a pas voulu s’approcher, autant dire que la sortie était plaisante et qu’on en garde de magnifiques souvenirs.

Je conseille vraiment cette visite pour la qualité de l’entretien des animaux et la beauté des lieux dans lesquels on évolue. Une sortie familiale inratable à mon avis !

Mes photos.

Parc Le Theil : Rue de la Lavogne 34520 Le Caylar - 06 59 31 17 03 - Ouvert d’avril à octobre, week-ends, jours fériés et vacances scolaires de 11h à 18h30 - Juillet et août ouvert tous les jours de 10h30 à 19h00 - Plein tarif : 6,50 € - Tarif réduit : 4,50 € (de 2 à 12 ans) - Gratuit : - de 2 ans - Visite guidée possible pour les groupes et sur réservation - www.parc-animalier-montpellier.com.

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données