Copyright 2018 - Site by Misterdan

Les Vignes du Seigneur mise en scène par Priscilla Caroni et Julien Bonnet au Théâtre Montmartre Galabru à Paris

Valentine Bourgeon manœuvre pour que ses deux filles, Gisèle et Yvonne, et elle par la même occasion, accèdent à la bourgeoisie, tandis qu'Hubert, l'amant de Gisèle, veut accéder à la noblesse.

Ceci dans une piquante anarchie morale qui reflète bien la société de l'entre-deux guerres : c'est la peinture d'un milieu, en lisière de la bourgeoisie, qui s'efforce d'y pénétrer de haute lutte. Le texte est à la fois grand public et délicat, plein de virtuosité.

Lire la suite...

Touche au Théâtre Douze à Paris

Les apparences sont parfois trompeuses et malheureusement le football n’échappe pas à cette règle. Derrière ce sport à première vue idyllique, joyeux, fraternel, rempli de camaraderie et d’union se cache un monde complexe rempli de secrets bien étrangers aux supporters. C’est sur ces secrets et les complexités du football que Fabio Alessandrini veut nous faire ouvrir les yeux et prendre conscience dans son spectacle.

Lire la suite...

Le Jardinier de la mer Rouge au Petit T2R de Charenton

Octobre 1973, Antoine Gilbert jardinier à l'hôpital psychiatrique Les Martinières se présente à la gendarmerie de Loches. Il se constitue prisonnier pour l'enlèvement de Frédéric Vardin, jeune handicapé mental et pensionnaire dans le même établissement. Martin Auger, juge d'instruction et chargé de ce dossier, semble particulièrement concerné par cette affaire. Qu'est-ce qui a poussé Antoine Gilbert à accomplir cet acte qui le mènera sûrement devant les assises ? Pourquoi implore t'il le secours de la secrétaire d'état chargée des affaires sociales ?

Lire la suite...

Jacques Weber dans Seul en Scène

Conçue selon les lois du Music Hall qu’il adore, la soirée se compose de textes classiques ou contemporains, célèbres ou inédits, alternant les rires les plus francs et généreux avec l’émotion la plus dense. Au gré de l’inspiration, Jacques Weber mêle improvisation, citations et textes interprétés comme une grande confidence attendrie et joyeuse faite au public.

Lire la suite...

24 heures de la vie d’une femme mis en scène par Franck Berthier au Théâtre La Bruyère (Paris)

Une femme, récemment veuve, se jette corps et âme dans une passion dévorante pour un jeune homme fou de jeu qui vient de tout perdre au casino. Elle nous raconte cette passion fulgurante et inoubliable, cette émotion crue qui se cache sous les masques, cette histoire intemporelle d’amour et d’abandon malgré les conventions sociales. L’adaptation en comédie musicale de l’œuvre de Stefan Zweig !

Lire la suite...

Appels en absence de Sarah Ruhl au théâtre Le Lucernaire à Paris

Jean est assise au café. Un téléphoneportable n’arrête pas de sonner à la table d’à côté. Quand son propriétaire, Gordon, refuse de répondre, elle se rend compte peu à peu qu’il vient de mourir. Jean décide de garder Gordon en vie en répondant au téléphone à sa place. Elle réussit à rencontrer sa famille, ses collègues et même le mort lui même. Pour ses proches, Jean fabrique une version embellie et imaginaire de ce qu’il fut. Elle invente avec prouesse ses derniers mots, ses regrets et son amour pour chacun. Commence alors pour Jean une grande aventure existentielle qui va la précipiter loin de ses habitudes et jusqu’aux confins de la conscience, dans un au-delà onirique, souvent cauchemardesque, mais la plupart du temps merveilleux.

Le Lucernaire : 53 rue Notre-Dame-des-Champs 75006 Paris - Du 25 mars au 09 mai 2015, du mardi au samedi à 19h et le dimanche à 15h - Avec Nathalie Baunaure, Fiamma Bennett, Yves Buchin, Dorli Lamar, Audrey Lamarque (en alternance avec) Emily Wilson et Marc Marchand - Metteur en scène : Emily Wilson - Durée : 1 heure 30 - Tarifs : 25 € / + de 65 ans : 20 € / Etudiants, demandeurs d'emploi, bénéficiaire du RSA : 15 € / - de 26 ans : 10 €.

f t g m