Copyright 2017 - Site by Misterdan

Daredevil - Épisodes 12 et 13 (Saison 1)

daredevil titre

Récapitulatif de tous les articles précédents :


Le douzième épisode la tension monte pour la dernière fois avant la fin, on continue de remonter dans la hiérarchie des vilains : après les russes et les Yakuza, Mme Gao la chinoise. On apprend (nous spectateurs) qui a empoisonné le champagne ainsi que pourquoi et l'épisode se conclut par la mort d'un autre personnage très important, il s'agit d'une mort inattendue en ce qui concerne les lecteurs de comics ! La fin de saison se fait ressentir et promet d'être sanglante...

daredevil episode 12

L'épisode 13 conclut en beauté et en musique, on passe de "Many Rivers To Cross" par Jimmy Cliff durant l'enterrement en scène d'ouverture (effet réussi) à de l’opéra italien lorsque les ripous et autres employés de Fisk sont arrêtés (effet réussi à nouveau). On a droit à un moment très puissant où Fisk, pris dans sa frénésie après le meurtre d'Urich et l'empoisonnement de Vanessa, finit par démasquer Owlsley et le tuer, se retrouvant sans allié…

Sinon, Matt et Foggy se réconcilient et retrouvent la piste d'un détective véreux qui pourrait témoigner contre Fisk, Matt finit par l'envoyer faire une déposition au seul flic qu'ils savent digne de confiance en ville. Le dernier tiers de l'épisode consiste en l'évasion de Fisk et son combat final avec Matt qui porte ENFIN son costume rouge !

daredevil costume final

Bilan : mature, violente, sombre et réaliste la série a tenu ses promesses là-dessus. Le format a permis de développer plus l’aspect psychologique des personnages et les sous-intrigues même si le show n’a pas spécialement apporté quelque chose de nouveau au genre héroïque…

Mais j’avoue que je m’attendais à un peu plus de flashbacks, d’action (pas mal d’épisodes sont trop étirés pour « gagner du temps ») ou encore de spectaculaire (mis à part les combats qui sont magnifiques peu de scènes d’acrobatie, sur les toits etc.) donc légèrement déçu sur cet aspect même si ma note globale demeure très élevée !

Petits bémols, déjà le vrai costume qui arrive bien trop tard et trop de noir pas assez de rouge (qui plus est le casque me laisse perplexe), ensuite Wilson Fisk qui n’est pas une seule fois mentionné en tant que Caïd, Stick qui était génial mais qu’on a vu qu’à un seul épisode bon heureusement le tout est rattrapé par Wesley dont le perso est bien écrit, une réal inégale mais néanmoins sympathique et un scénar qui tient la route, 16/20.

f t g m