Copyright 2017 - Site by Misterdan

Pretty Little Liars est-elle une série qui vaut le coup ?

PLL

 

Avec cet article, je suis consciente du risque que j’encours : me mettre à dos toutes les fans de la série… Mais je tente ma chance quand même !

J’adore parler de séries que je trouve vraiment géniales, mais également aussi de celles que j’ai beaucoup moins aimé. Avant toute chose, lorsqu’on se lance dans une série, on ne peut pas trop savoir d’avance ce que cela va donner. Imaginez-moi, en 2012 pour le lancement de la série. Je ne connaissais pas du tout, et puis j’ai vu la bande-annonce… « Pourquoi pas ? ». 

 

PLL

 

Pretty Little Liars est une série qui s’est achevée il y a quelques jours déjà, et la série compte 7 saisons au total. PLL est la série la plus arnaqueuse du monde des séries : comment est-elle arrivée à survivre durant 7 saisons ?! Et surtout à se faire renouveler par la chaîne pendant 7 saisons ? Quand d’autres séries qui mériteraient une saison supplémentaire sont annulées, elle, série très moyenne, se fait renouveler sans trop de raisons.

Avant de me lancer dans une critique plutôt houleuse, une petite présentation s’impose.

La série est créée par Marlene King et c’est une adaptation des romans du même titre « Les menteuses ». Le synopsis est le suivant : « Un an après la mystérieuse disparition d'Alison, la reine du lycée, ses quatre amies Aria, Hanna, Spencer, et Emily commencent à recevoir des messages, signés « A. », concernant des secrets que seule Alison connaissait. Paniquées, les quatre amies s'inquiètent. Elles vont devoir découvrir qui est derrière tout ça tout en menant leur vie chacune de leur côté ».

Au casting, des têtes désormais plutôt connues : Lucy Hale, Troian Bellisario, Ashley Benson, Shay Mitchell, Ian Harding, Sasha Pieterse, Janel Parrish, Tyler Blackburn, Holly Marie Combs […].

 

Pretty Little Liars saisons

 

J’ai commencé la série dès sa première diffusion soit le 24 septembre 2012. J’ai plutôt apprécié la première saison parce que le scénario me paraissait plutôt original, et pas tellement vu des séries américaines. Je savais déjà que j’avais en face de moi une petite série plutôt sympathique mais qui ne cassait pas trois pattes à un canard. Il faut dire qu’à cette époque j’avais 5 ans de moins, soit tout juste 20 ans et le style de série me plaisait déjà un peu plus.

PLL est une série qui rassemble énormément de clichés américains. Les filles, héroïnes principales sont censées avoir 15 ans (je crois) mais en font déjà 10 de plus. Maquillage impeccable, look impeccable, argent au top, ongles manucurés et cheveux lissés. Les personnages sont plats et vraiment peu intéressants à priori mais le scénario de base a du potentiel. Même les haters de la série se doivent de l’avouer, l’histoire d’origine ne concerne pas uniquement une brève histoire d’adolescentes en mal d’amour. Non, il s’agit d’une histoire de disparition, qui implique des histoires d’adultes, de famille, des mensonges en pagaille. On peut clairement dire que nous sommes à la frontière entre série drama et série policière. Parce que nous sommes au milieu d’une enquête un peu spéciale, ou tous les indices nous trompent.

 

Qui est A

 

Pourtant 7 saisons c’est long, et durant ces 7 saisons, nous devons venir à bout de cette histoire de disparition. Pour la disparition de la protagoniste en question, Alison, cela se règle avant la fin de la série, même bien avant. Mais les conditions de sa disparition et la résolution de cette sombre affaire sur l'identité de "A" vont durer 7 saisons … Autant dire que c’est beaucoup trop long pour pas tellement d’action.

Si on laisse facilement sa chance aux 2 premières saisons, on se rend compte au bout de la 3ème que cela ne mènera à rien. Les dialogues sont creux, le casting n’est pas des plus talentueux : ne m’en voulez pas, les actrices sont correctes mais pas transcendantes non plus. Les émotions sont superficielles et je n’ai jamais versé une seule larme en 7 saisons. Pourtant plusieurs thématiques sont abordées comme l’homosexualité, la famille, les origines, l’amour, la haine, le surpoids, les mensonges, les tromperies, le deuil. Un panel qui, à priori permet énormément de choses. Malheureusement elles ne sont pas toutes exploitées de la même façon et très vite l’intéressant devient inintéressant.

Je me suis réellement accrochée pour pouvoir terminer la série, j’ai dû faire une pause entre plusieurs saisons et rattraper mon retard ensuite. Je n’en pouvais plus. Je ne prenais plus aucun plaisir à regarder la série qui ne savais absolument pas se renouveler dans ses intrigues et actions. Les mêmes combines, les mêmes histoires se répétaient mais avec des personnages différents. Les schémas étaient prévisibles, mous et sans intérêt tout simplement. Le suspense des premiers épisodes n’est plus présent et beaucoup d’énigmes sont prévisibles. Pour en rajouter une couche, la série a même eu son spin-off : Ravenswood. Un échec total.

 

Pretty Little Liars

 

Pour répondre à la grande question : PLL est-elle une série qui vaut le coup ? Je répondrais par deux réponses.

  • Non, si vous avez l’habitude de bonnes séries, que vous êtes très critiques et que vous appréciez la qualité. Dans ce cas-là, n’essayez pas, vous ne tiendrez absolument pas jusqu’au dénouement.
  • Oui si vous êtes dans la tranche d’âge 12-20 ans. Il ne s’agit absolument pas d’un reproche mais bien d’une vérité. C’est une série que je recommanderais uniquement à une ou un adolescent. Ou une personne qui aime les séries pour de la pure distraction, et qui n’attend pas d’elle une qualité de jeu et de scénario exceptionnelle. 

 

VOIR LA BANDE ANNONCE DE LA SAISON 1

f t g m