Copyright 2018 - Site by Misterdan

Sense8 (Saison 2)

Diffusion : 23 décembre 2016 au 5 mai 2017

Après une première saison de mise en place des personnages (voir ma chronique de saison 1), de leurs histoires et du fonctionnement des sensitifs, voyons ce que donne cette deuxième saison qui, à première vue, vaut vraiment le coup d’être regardée avec attention.

Après la libération de Riley en Islande, les huit Sensitifs essaient de reprendre leurs vies où ils les avaient laissées : Will plonge dans la drogue pour empêcher Whispers de les retrouver, Nomi fuit le FBI, Lito doit affronter les conséquences de son coming-out, Sun s'efforce de survivre à la prison, Kala essaie de cacher ses sentiments pour Wolfgang à son mari, Wolfgang découvre qu'il a déclenché une guerre entre gangs mafieux berlinois, et Capheus est devenu le nouveau héros de sa ville.

Dans cette deuxième saison, on est clairement monté d’un cran au niveau de l’action, que ce soit l’intrigue principale avec la traque par le BPO de Will et les autres ou de leurs histoires propres et personnelles. Cela ne s’arrête pas une seconde et on a le plus souvent dans un même épisode plusieurs problèmes à gérer en même temps ou avec peu d’intervalles et dans différents pays.

Le lien entre Will et Milton alias Whispers, le grand méchant, ne facilite pas leurs actions pourtant, obligeant Will à se mettre dans un état dangereux pour sa santé physique mais aussi mentale. Pourtant, ils vont bien plus loin que n’importe quel cercle n’a jamais été et réussissent à se rapprocher de Milton et donc à faire peur au BPO. On y arrive petit à petit au fil des épisodes, indices par indices comme eux avancent, ce qui rend assez réaliste leurs avancées, d’autant que 8 cerveaux mis en communs peuvent avoir énormément de résultats.   

Parallèlement, chaque intrigue est développée et chacun, peu importe le pays, a ses propres problèmes, souvent en rapport avec un thème très fort. Comme par exemple Lito, dont l’homosexualité a été révélée et qui perd d’abord ses contrats, ses agents et pour finir sa confiance en lui. La scène où il arrive chez lui avec les paparazzis, des mots écrits sur le mur, est extrêmement forte. Les 8 sensitifs se succèdent tour à tour avec des mots différents « pédé, vierge, nègre, pétasse, taré… » et on voit la force des mots que peuvent avoir les gens et leurs préjugés.

Lito va devoir assumer qui il est jusqu’à rattraper son rêve ultime, Hollywood, toujours soutenu par Daniela et Hernando. J’adore vraiment ce trio soudé et se soutenant les uns les autres avec toujours beaucoup d’amour et d’admiration ! Capheus, de son côté, est propulsé dans une carrière politique qui le dépasse mais au final c’est le meilleur représentant possible de son peuple et malgré un changement d’acteur par rapport à la saison 1, un peu gênant au premier épisode, on finit par s’habituer au jeu d’acteur de Toby Onwumere qui a réussi à prendre sa place et imposer son style.

Kala est empêtrée dans un mariage avec un homme pour lequel elle n’a pas les mêmes sentiments que ceux qu’elle ressent pour Wolfgang. Mais c’est compliqué et, de par son éducation et sa religion, ses choix sont assez restreints. Ils se sont tous les deux cachés des secrets et leur mariage est tout de même menacé. C’est assez difficile de la voir lutter contre ses sentiments, on a envie de lui dire de tout envoyer balader et de filer retrouver Wolfgang mais elle tient bon ! Même si je remercie les scénaristes d’une scène que j’attendais tout particulièrement (indice : épisode 6)

Sun saisit une opportunité de liberté mais ne cesse de penser à sa vengeance sur son frère et vu leur passé, on a réellement envie qu’elle la mette en pratique quel qu’elle soit. J’aime beaucoup Sun,  elle en impose physiquement avec ses incroyables capacités à se battre mais sa force de caractère phénoménale. C’est une badass comme on aime ! J’aimerais beaucoup la voir heureuse avec un homme par exemple, je ne sais pas… le lieutenant Mun !

Wolfgang, lui, fait face à une guerre de territoire maintenant qu’il a éliminé son oncle. Il va être courtisé par les différents « rois » de Berlin. Il va rencontrer une autre sensitive qui va être déterminante pour la fin de la saison. Personnellement, je ne l’aime pas dès sa première apparition, elle ne semble pas digne de confiance et agissant seulement dans son propre intérêt. Par contre, les petites notes de jalousie que peut laisser entrevoir Kala sont assez marrantes.

Nomi et Amanita finissent par trouver refuge avec Bug, son ami hacker et forment un trio d’enfer ! Ils peuvent prendre le contrôle de n’importe quel système et rencontrent même un Anonymous qui les aide. En même temps, Nomi essaye d’être présente pour sa petite sœur qui se marie malgré les réticences de ses parents. Superbe discours de Nomi au repas de mariage sur le thème de l’identité mais aussi de la famille. De leur côté, Will et Riley passent une bonne partie de la saison à essayer de se cacher, berner le BPO et Milton, obtenir les informations qu’ils peuvent… J’ai un peu de mal avec ce couple, un peu trop parfait à mon goût, peut être mis ensemble trop rapidement donc moins crédible que Kala et Wolfgang que l’on voient évoluer.

 

 

On avance énormément dans cette saison et on apprend aussi énormément de choses sur le passé d’Angelica, de Jonas (que je n’arrive pas tellement à cerner d’ailleurs, méchant ou gentil), de Milton ou encore du BPO. Cela permet de comprendre beaucoup mieux que dans la première saison. On a droit à de nombreuses magnifiques scènes comme la scène d’ouverture où Kala nage pendant sa lune de miel et est rejointe par tous les autres, le tout sur un remix de « Feeling good » ; la scène de Noel sur Hallelujah ; celle où Lito et Capheus sont interviewés et où tous enchainent les questions qu’on se pose « Qui suis-je ? Qui j’aime ? Qu’ai-je fait ? Qui j’ai perdu ? »… ; la Gay Pride à Sao Paulo et en général toutes les scènes où ils dansent, s’amusent et célèbrent tous les 8 ou plus en comptant les conjoints ajoutés^^ Une scène impressionnante, qui me fait penser à celle en saison 1 où Riley étouffe la tête dans le sac, est celle où trois hommes essayent de pendre Sun et où chacun agonise petit à petit, impuissant. C’est un moment très fort émotionnellement. Je pense que je pourrais en citer encore tout un tas tant il y a de scènes fortes dans cette saison, nous faisant passer d’une émotion à une autre. 

Cette saison est pour moi une très grande réussite. Elle est à la fois très drôle, notamment avec l’ex de Riley, Lito qui en fait souvent trop, Bug en grand fan justement mais le plus souvent pour être Bug  tout simplement ou encore les scènes avec Diego, mais aussi forte émotionnellement tant elle défend de grandes valeurs telles que la tolérance, l’acceptation de soi, la justice… Il y a de très belles leçons de courage et c’est une incroyable ouverture au monde, tant au niveau des personnages, des différentes cultures, de la bande son et surtout de la force des thèmes abordés. Je suis personnellement très déçue de l’arrêt de la série et me demande bien comment ils pourront clôturer tout ça en un épisode de 2h vu la fin du dernier épisode et le nombre de questions en suspens (Attention spoilers) : Sun va-t-elle réussir à se venger et finira-t-elle avec le lieutenant Mun s’il s’en sort ? Les 4 sensitifs kenyans auront-ils une incidence sur le devenir politique de Capheus ? Verra t-on le mariage de Nomi et Amanita ? Comment Hernando et Daniela vont-ils réagir à toutes ces révélations ? Kala va-t-elle quitter définitivement son mari pour être avec Wolfgang s’ils parviennent à le sauver bien sûr^^ ? Et surtout pourquoi Whispers fait-il ce qu’il fait ?? (Question la plus importante pour moi car je ne comprends pas bien la finalité ultime de cette traque !)  Il va nous falloir être encore un peu patient pour voir ce final… Et vous, avez-vous hâte ?

 

VOIR LA BANDE ANNONCE DE LA SAISON 

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données