Copyright 2020 - Site by Misterdan

Monster Friends - Tome 1 de Yoshihiko Inui

Rien ne va plus pour Wataru Narimiya depuis qu’il a voulu trouver l’origine d’une drôle de voix qui lui proposait de devenir son ami ! Non seulement il a recueilli une créature aussi adorable qu’étrange qu’il est le seul à pouvoir voir, mais il se retrouve entraîné dans des combats à mort contre d’autres enfants ayant eux aussi à leurs côtés de mystérieux Buddies... Wataru pourra-t-il survivre à ce jeu de massacre ?

Et si le monde de Pokemon était réel ? Beaucoup d’entre nous seraient sûrement contents, et je serais très curieuse de voir ça, ayant grandi avec. Maintenant, représentez-vous cette possibilité, mais dans l’horreur. Que seraient les combats entre pokemons ? Des affrontements jusqu’à la mort. Et si votre propre vie tenait à la leur ? Voilà ce que nous propose Monster Friends.
Ici, il n’y a pas de monde spécialement enchanteur, nous nous trouvons sur Terre, dans une ville tout à fait classique. Nous suivons un jeune garçon d’une dizaine d’années, qui mène une vie normale jusqu’à ce qu’il entende une petite voix qui lui demande d’être son ami. C’est ainsi que Wataru plonge dans ce monde étrange.
L’incompréhension est alors totale. Seuls les enfants ayant un «buddie», petite créature étrange, peuvent les voir. Tous les autres sont aveugles à leur présence, ce qui entraîne d’ailleurs peurs et situations loufoques. Mais Biff sauve la vie de Wataru plusieurs fois et leur lien grandit.
Sauf que derrière cette amitié et ce nouveau monde, se cachent des êtres sans pitié, d’autres enfants avec Buddies. Là où Wataru pensait simplement pouvoir reprendre sa vie tranquille, il se retrouve en danger de mort et seul Biff pourra le sortir de là. Lui, et le fait d’affronter ses peurs, nombreuses face à une mort certaine.

Le noir et blanc domine ici, mais les dessins sont suffisants pour distinguer ce qui se passe et différencier les personnages, bien que par moment il soit difficile de s’y retrouver, surtout lors des combats.

C’est une histoire intéressante qui nous plonge dans un univers dur où les enfants semblent avoir perdu leur innocence pour gagner un compagnon de route, un ami. On en vient à se demander si le prix à payer n’est pas trop élevé alors que ces enfants n’hésitent pas à donner la mort. Aucun regret n’est émis, aucune larme n’est versée, il n’y a que l’exultation de se sentir au-dessus de tout. Sauf pour Wataru, mais pour combien de temps encore, alors que son lien avec Biff se renforce ?

Editeur : Komikku – Collection : Seinen – Scénario et dessin : Yoshihiko Inui – Date de publication : 07 juillet 2016 – 224 pages – Prix : 7,90 €

f t g m