Copyright 2020 - Site by Misterdan

Les fleurs de grand frère de Gaëlle Geniller

-Tu t’inquiètes pour demain ?
-Un peu.
-Pourquoi ? Tu aimes l’école pourtant !
-C’est que …j’ai peur de ce qu’on va me dire sur mes fleurs. J’ai peur qu’on me trouve bizarre et trop diffèrent !
-Hé ! Tu les aimes, tes fleurs ?
-Oui, je crois que je commence à les apprécier…
-Alors ne laisse personne te faire penser le contraire !

Pendant les grandes vacances, un jeune garçon découvre que son grand frère a des fleurs qui ont poussé dans sa chevelure. Le grand frère souhaite les couper car il ne s’imagine pas aller à l’école avec et devenir la risée de ses camarades. Mais le petit frère lui affirme que ces fleurs « sont trop belles pour être coupées »… Petit à petit, le grand frère va se renseigner sur ces fleurs, les accepter pour ensuite les écouter et enfin leur parler.

J’avoue que cette histoire m’a quelque peu déboussolée. Je ne savais pas quoi penser en lisant cette histoire de fleurs qui poussent sur la tête et puis je me suis laissée entraîner par le côté onirique de l’histoire. Ces si jolies fleurs symbolisent ici une différence : physique, mentale, le début de l’adolescence, la puberté, peu importe. Qu’elle soit importante ou juste passagère, l’auteur met l’accent sur la réaction de l’entourage et de la personne face à ce handicap. Portée par des dessins aux couleurs douces et chaleureuses, l’histoire met en avant l’acceptation de soi, la réaction de l’entourage et le regard des autres.

C’est une très belle fable allégorique qui reste assez floue pour que chaque lecteur puisse s’y reconnaître.

Editeur : Delcourt – Collection : jeunesse - Scénario et Dessin : Gaëlle Geniller - Date de parution : 16 mars 2019 - 64 pages – Prix : 14,95 €

f t g m