Copyright 2020 - Site by Misterdan

Graines de bandits de Yvon Roy

Nous sommes en Amérique et le calendrier affiche 1973. Par ici, la modernité vient tout juste d'arriver. Pourtant, il suffit de s'éloigner de la ville de quelques centaines de kilomètres pour reculer de plusieurs décennies. Tout est contraste, tout est neuf ou inexploré, tout semble possible. C'est dans ce contexte que deux jeunes parents quittent la ville avec leurs deux fils pour s'installer en campagne dans le but avoué de fuir la modernité. Cependant, rien ne se passe comme prévu et le climat familial se détériore rapidement. La seule option pour les deux frères est de fuir. Fuir chaque jour les violences parentales vers les champs et les bois, pour s'inventer une autre existence. Dans ce petit village perdu, à force d'aventures, de mauvais coups et d'amours d'été, c'est toute la vie qui leur sera révélée.

Dans ce très beau roman graphique, Yvon Roy s'inspire de son enfance pour raconter celle de deux jeunes frères dans les années 70. Tous deux ont suivi leurs parents partis s’installer à la campagne pour fuir la ville et donner du sens à leur vie. Mais pas si facile de s’installer à la campagne. Victime d’un entrepreneur malhonnête, la famille doit abandonner son idée d’une belle maison sur une colline, et se retrouve dans une petite maison quelconque d’un lotissement minable. La maman, qui a abandonné une carrière artistique pour suivre les rêves de son époux, devient vite aigrie, et bascule dans la violence ordinaire contre ses deux enfants. Le papa, enfermé dans ses rêves, noue des relations avec une secte religieuse et entraîne sa famille à sa suite, avec comme conséquence que les deux enfants n’iront pas à l’école, lieu de perdition s’il en est. Pourtant il y a d’autres enfants dans le coin, et des liens vont malgré tout se tisser avec eux.
Le noir et blanc du roman, qui décline toutes les nuances de gris, s’accorde tout à fait au récit doux-amer et pourtant plein d'espoir de l'auteur.

Yvon Roy, auteur et illustrateur Canadien qui réside au Québec, a réalisé, en collaboration avec Jean-Blaise Djian, l'adaptation en bande dessinée du roman phare d'Yves Thériault, Agaguk, ainsi que plusieurs contes pour enfants. Il est aussi l'auteur du superbe Les petites victoires, qui raconte son parcours de parent d'enfant autiste, et qui a déjà obtenu de nombreux prix.

Editeur : Rue de Sèvres - Scénario et dessin : Yvon Roy - Date de parution : 28 août 2019 - 180 pages - Prix : 18 €.

f t g m