Copyright 2020 - Site by Misterdan

La poupée de Ting-Ting, écrit par Ghislaine Roman, dessiné par Régis Lejonc

Un matin, en partant aux champs avec sa grand-mère, la petite Ting-Ting cherche en vain sa poupée. Elle espère l'avoir oublié dans la rizière, mais ne la retrouve pas. Son inquiétude grandit peu à peu, elle craint que sa mère ne l'ait prise avec les autres jouets qu'elle vend au marché. À cette idée, le cœur de Ting-Ting se serre. Cette poupée, son père lui a offert quelques heures avant de mourir. La voyant si inquiète, sa grand-mère lui conseille de confier ses soucis au creux d'un vieil arbre. Le soir, Ting-Ting va à la rencontre de sa mère. Sa surprise est grande lorsque celle-ci lui raconte qu'elle n'a rien pu vendre, à cause d'un héron venu semer la pagaille sur son stand, empêchant les clients de s'approcher. Au fond du sac, Ting-Ting retrouve sa petite poupée bleue.

Magnifique album proposé là par les Éditions du Seuil ! Une superbe chronique, qui fait passer l’enfant par toute une palette de sentiments, abordant tout en délicatesse le thème difficile de la mort d'un parent. Les splendides illustrations de Régis Lejonc accompagnent avec une remarquable subtilité ce texte somptueux.

Une vraie belle réussite, tant pour l’histoire que pour les dessins !

Éditeur : Seuil - Date de parution : 22 janvier 2015 - Dès 5 ans - 40 pages - Prix : 15 €.

f t g m