Copyright 2020 - Site by Misterdan

Construire un feu de Christophe Chabouté

Un homme en quête de fortune ou d’aventure, perdu en plein milieu du grand nord, tente de rejoindre ses compagnons. Dans ce désert de neige et de glace, rien d’autre que lui et un chien... Confronté aux forces de la nature, au froid mordant, sa vie ne dépend que de quelques allumettes avec lesquelles il pourrait se faire un feu... Une histoire à l’intrigue très dépouillée et terrible, transcendée par un dessin qui nous fait ressentir le froid comme on ne l'avait encore jamais éprouvé en bande dessinée.

En 1896, dans le Klondike, au nord de l’Alaska, sont découverts des gisements d’or, qui vont attirer de nombreux aventuriers dans la Ruée vers l’or. Sur les 100 000 prospecteurs potentiels, environ 30 à 40 000 seulement arriveront sur place, et 4 000 trouveront l’or tant désiré. Les conditions extrêmes ont eu raison de ces hommes courageux mais totalement inadaptés aux conditions rigoureuses de l’hiver dans le Grand Nord. Si l’été, très court, est souvent étouffant, l’hiver les conditions sont plus que rigoureuses. Les températures descendent couramment jusqu’à moins 50 °, et ponctuellement en-dessous de moins 60 °. La survie n’est rendue possible que grâce à des règles élémentaires : ne jamais partir seul, et avoir toujours de quoi faire du feu.

Construire un feu est adapté d’une nouvelle éponyme de Jack London écrite en 1903, où l’auteur raconte les dernières heures d’un prospecteur qui, au mépris des conseils qu’un vieil indien lui a prodigués, est parti seul avec son chien rejoindre le camp de la mine, en utilisant un itinéraire détourné. Une bonne journée de marche le sépare du camp, par un froid glacial, littéralement ! Faire du feu est vital et la pause déjeuner réchauffée par le feu de camp, se passe bien. Mais quand l’accident se produit quelques kilomètres plus loin, l’homme seul ne peut s’en sortir, et le chien ne peut rien pour lui.

Les dessins de Christophe Chabouté mettent superbement en valeur ce récit court mais intense. Le noir et blanc, à peine souligné de bistre, ne s’efface que devant le feu dont les couleurs flamboyantes animent tout à coup les pages.
Ici pas de dialogues, seulement une voix off qui raconte l’histoire d’un homme trop orgueilleux pour avoir peur des éléments, et qui, à l’instar de milliers d’autres, y laissera la vie.
En fin d’ouvrage un superbe cahier graphique nous présente la travail et les croquis du dessinateur.

En 2007, Chabouté avait entrepris d’adapter la célèbre nouvelle de Jack London : Construire un feu. Cette année, à l’occasion du centenaire de la mort de l’auteur de Croc-blanc et de L’Appel de la forêt, ce chef-d’œuvre de la bande dessinée reparait dans toute une nouvelle édition avec couverture inédite et cahier graphique de 16 pages.

Éditeur : Glénat - Collection : Hors Collection - Dessin : Christophe Chabouté – D’après une nouvelle de Jack London - Date de parution : 2 novembre 2016 - 80 pages - Prix : 15,50 €

f t g m