Copyright 2020 - Site by Misterdan

Renaissance – Tome 1 : Les déracinés de Fred Duval, Emem et Fred Blanchard

2084, les pires scénarios prédisant la funeste destinée de la Terre se sont réalisés. La Fédération des Intelligences Mammifères décide d'engager une intervention sur cette planète en voie d'extinction. Swänn, jeune extraterrestre droit et ouvert, se porte volontaire. Originaire d'une planète apparaissant comme une version réussie de notre monde, il souhaite contribuer à pacifier la Terre et empêcher son anéantissement. Sa rencontre avec Liz, au Texas, marque le début du choc des deux mondes...

En 2084, les pires scénarii se sont produits, le réchauffement climatique a déclenché des catastrophes, des régions entières ont disparu, noyées sous les eaux. A Paris la tour Eiffel a les pieds dans l’eau et des réfugiés tentent d’y survivre malgré l’apparition d’une fièvre terrible qui décime la population. Hélène, Luc et leur famille ont choisi de partir mais une quarantaine est instaurée qui les bloque dans la tour. Au Texas, c’est le feu qui ravage la zone des puits de pétrole. Des soldats du feu comme Liz qui a fait évacuer son mari Iouri et ses enfants tentent de juguler les monstrueux incendies au milieu d’une guerre civile.

Quelque temps auparavant, sur Näkän, une des planètes de la Fédération des Forestiers, avec un petit air d’Avatar, Swänn et Sätie vont s’unir. Mais le Complexe qui regroupe l’ensemble des mondes intelligents et qui surveille la Terre depuis longtemps, a conclu que la menace de destruction de la planète par ses habitants est devenue telle qu’une intervention est décrétée. En tant que militaires, à la place d’un voyage de noces, les deux jeunes gens doivent partir sur Terre pour une vaste opération baptisée Renaissance. Swänn est envoyé dans la région du Texas, prendre contact avec les survivants et tenter de maîtriser les incendies, avec l’aide de l’ingénieure Liz. Sätie, qui est médecin militaire, se retrouve à Paris où elle doit combattre la fièvre, dont seule Hélène s’avère immunisée.

Une très belle trilogie de science-fiction démarre avec ce tome 1, qui présente tous les protagonistes. D’un côté une Terre à bout de souffle, ravagée par la folie des hommes, les eaux qui ont chassé des milliers de réfugiés, les puits de pétrole en feu et incontrôlables, le chacun pour soi qui règne en maître, les conflits de territoire ravageant ce qui reste de l’humanité. De l’autre des êtres qui ont évolué vers un monde sans guerre, préservant la nature, et faisant règner l’ordre et la paix dans la galaxie. Dans ce premier tome cela semble très simple, mais nul doute que l’histoire va se complexifier très vite, certains des hommes n’appréciant pas forcément cette aide venue des étoiles.
Côté illustration et mise en page, j’ai adoré ! Les dessins de Emem, Mathieu Menage, très réalistes, donnent de la profondeur au récit. Quant aux représentations de la planète des forestiers, de leurs habitants et des vaisseaux et engins extra-terrestres, elles sont tout simplement splendides.

Voilà une série à ne pas rater que je vais suivre avec grand plaisir, avec un clin d’oeil amusé « Du côté de chez Swänn » puisque c’est du point de vue alien que l’histoire se déroule...

A noter que Renaissance est dans la sélection officielle du Festival d’Angoulême 2019.

Éditeur : Dargaud - Scénario : Fred Duval - Dessin et Couleur : Emem – Design : Fred Blanchard - Date de parution : 05 octobre 2018 - 64 pages - Prix : 14 €

f t g m