Copyright 2020 - Site by Misterdan

Les temps sont flous de Terreur

Les chroniques du quotidien d’urbains branchés (ou pas) en quête de sens, du dernier produit ou de la dernière pensée à la mode. On parle de tout et de rien mais surtout de tout. Et si les temps sont flous, les opinions de chacun, elles, restent bien arrêtées. Bobos, bobios, hipsters, metrosexuels, trans.cis.genres, vieille gauche et nouvelle droite, grands, gros, maigres, petits avec les oreilles décollées... Dans la lignée assumée et revendiquée de Brétecher, Lauzier, Wolinski ou Pétillon, Terreur s’amuse à dépeindre son époque à travers la vie et surtout les avis de la nouvelle faune urbaine.
Les situations sont souvent identiques, deux personnages qui discutent, la chute étant souvent humoristique. J’ai trouvé cela un peu répétitif, un peu long.

De petites chroniques, pas plus d’une page, des fois même un seul dessin, qui sont très diverses. Ça part un peu dans tous les sens, c’est très touffu, abordant en général des sujets politiques, et j’avoue avoir parfois décroché car je ne suis pas assez pointue dans ce domaine. On peut résumer ses digressions par la réplique qui est d’ailleurs en quatrième de couverture : « si c’est flou, c’est qu’il y a un loup. »
Pour un personnage, j’ai trouvé qu’il ressemblait beaucoup à un Frédéric Beigbeider un peu défraîchi et il était accompagné d’une jeune femme ressemblant également à Nora Hamzaoui. Ce sont les seuls qui me semblaient reconnaissables, mais peut-être me suis-je fait des idées.
Sinon, les dessins ressemblent beaucoup à ceux de Claire Brétecher. Elle est d’ailleurs citée comme étant une référence, ainsi que presque tous les auteurs de BD qui ont compté dans les années 80, âge d’or d’un renouveau de la BD adulte.

Fred Lassagne, dit Terreur Graphique est un auteur de bandes dessinées né en 1977 près d’Angoulême. Très investi dans les Editions Vide-Cocagne dont il dirige la revue Alimentation Générale, son travail a été reconnu par des prix à Angoulême (Prix de la BD alternative 2012), à St Malo (Prix coup de coeur 2012 de Quai des Bulles), et à Blois (prix de la Nouvelle République à BD Boum).
Je ne connaissais pas cet auteur à la fois scénariste et dessinateur, il a beaucoup de choses à dire, et de références. Peut-être trop...

Éditeur : Delcourt – Collection : Pataquès – Scénario et dessin : Terreur – Date de parution : 27 février 2019 – 110 pages – Prix : 17,50 €

f t g m