Copyright 2020 - Site by Misterdan

Pupa - Tome 3 de Mogi Sayaka

Utsutsu est stupéfait de voir son père sur l’île. L’homme lui explique avoir fait tout ce chemin juste pour le retrouver et tuer celle qu’il considère comme sa sœur, Yume. Utsutsu est à la fois furieux et terrifié. Il ne parvient pas à s’opposer à son père ni lui faire de mal, les années de violence subies dans l’enfance lui ayant imprégné la soumission au plus profond de lui. Alors que son père le frappe à nouveau, Yume arrive dans son apparence de pupa pour protéger Utsutsu. A ce moment, elle se fait tirer dessus et la cartouche contient un antidote contre le virus pupa. Là, Utsutsu se rebelle pour la première fois contre son père...

Malgré la présence de mignons dessins mettant en scène les personnages sous la forme qu’on leur connaît ou de nounours, ce troisième tome est très noir et laisse bien peu de place aux moments qui libèrent de l’intrigue. L’affrontement entre Utsutsu et son père arrive enfin et il est bien difficile de savoir s’il sera à la hauteur.
Seule l’émotion toujours présente entre la fratrie et les petits flashbacks viennent nous tirer un peu de l’expectative du dénouement. Seulement, même si c’est assez mignon, les souvenirs restent, malgré tout, des moments difficiles. Après tout le lien avec le père est toujours teinté de douleur voire de haine.

On commence alors à en apprendre un peu plus sur le père des deux enfants. Alors que jusqu’à présent il n’était principalement présenté que par les souvenirs des enfants, il a enfin une identité propre. Cependant, cela ne suffit pas à excuser l’homme, simplement à l’expliquer. Il en deviendrait presque pathétique s’il n’était pas aussi rongé par le mal. Ses fautes ne sont pas de celles qu’on peut expier facilement, mais peut-être, finalement, réussira-t-il à devenir un vrai père... avant qu’il ne soit trop tard.

L’heure de la séparation a sonné alors qu’un ouragan semble sur le point de tout emporter sur son passage. La question qui reste en suspens est : qui survivra ? La folie de Maria, qui est enceinte d’un bébé portant les gènes d’Utsutsu et Yume, s’étend sur la petite réunion de famille et l’île. Tout est alors ravagé par la monstruosité qu’elle a engendrée. La curiosité scientifique a atteint un niveau d’horreur rarement atteint.
Tout part en vrille alors qu’Utsutsu tente toujours de tenir sa promesse à sa sœur. Il veut la sauver et surtout arrêter tout ça. Le bébé quant à lui, cherche à retrouver ses deux parents, au risque de les tuer... de tuer tout le monde. Le jeune garçon fait alors la découverte de la paternité et fait face à sa plus grande peur : devenir comme son propre père...

La douleur, la destruction et la mort teintent d’autant plus ces pages alors qu’on sait qu’il n’y aura pas d’autres lendemains. Ce tome est inéluctable et vient apporter la fin. Quelle signifie la mort, juste l’arrêt de cette série ou la séparation, elle est indomptable et douloureusement viscérale. Cependant, elle arrive presque comme une libération et elle n’arrivera pas sans que les personnages ne se battent, jusqu’au bout !

Ces plus de 300 pages nous tiennent en haleine, nous bousculant entre différentes émotions, contradictoires parfois. Cependant, il y a bien une chose qui empoigne notre cœur avec rudesse, la volonté de connaître la fin, de mettre fin au calvaire des personnages, de quelque manière que ce soit. Le puzzle finit enfin par prendre forme et toutes les explications sont données.

Ce dernier tome finit en apothéose et clôture une série magnifique et horrifique. Mogi Sayaka nous aura emportés jusqu’au bout avec des sentiments vrais et une histoire hallucinante.

Présentation Tome 1

Présentation Tome 2

Éditeur : Komikku - Collection : Seinen - Scénario et dessin : Mogi Sayaka - Date de parution : 30 mars 2017 - 384 pages – Prix : 12 €

f t g m