Copyright 2020 - Site by Misterdan

Les apparences réalisé par Marc Fitousi

Vienne, ses palais impériaux, son Danube bleu et… sa microscopique communauté française. Jeune couple en vue, Ève et Henri, parents d’un petit Malo, ont tout pour être heureux. Lui est le chef d’orchestre de l’Opéra, elle travaille à l’Institut français. Une vie apparemment sans fausse note, jusqu’au jour où Henri succombe au charme de l’institutrice de leur fils.

Marc Fitousi est réalisateur sur la série Dix pour cent et du film Selfie.

Le métrage porte bien son nom et joue sur les apparences, apparences que l’on donne, que l’on observe des autres et auxquelles on se raccroche. L’histoire n’aura de cesse de détruire toutes ces apparences jusqu’à sa conclusion.

La galerie de personnages au début est particulièrement détestable dans leurs attitudes de nantis expatriés Français, traitant avec mépris leur personnel et dédain les habitants du pays qui les accueille. La bascule et le soin de détruire le rôle qu’ils se donnent au fur et à mesure apportent les nuances aux personnages qui rendent le film prenant.

Le duo entre Karin Viard , très volubile, et Benjamin Biolay, taiseux, fonctionne à merveille.  

C'est de leur point de vue que les fils du récit vont se nouer et, là encore, le film n'est pas ce qu'il paraît et son apparence de drame familial n'est là que pour bien masquer un récit plus sombre et tourmenté aux multiples rebondissements.

Genre : thriller - Nationalité : Franco-belge  - Date de sortie : 29 avril 2020 - Durée : 1h50 - Avec Karin Viard et Benjamin Biolay - Distributeur : SND - Bande-annonce.

f t g m