Copyright 2020 - Site by Misterdan

Les Sales Gosses écrit par Charlye Ménétrier McGrath

Les Sales Gosses écrit par Charlye Ménétrier McGrath


Charlye Ménétrier McGrath a longtemps travaillé dans l'industrie musicale. Son temps est désormais partagé entre son activité à l'Université de Lyon et l'écriture.

Jeanne a été placée en maison de retraite par ses enfants. Et le pire, c'est que chacun se renvoie la balle pour déterminer qui a été à l'initiative de cette mascarade. 
Elle a beau avoir 81 ans, une ribambelle de petits-enfants et des tonnes de carnets noircis au fil du temps, preuves de son (très) long passage sur Terre, elle n'a pas dit son dernier mot. Son plan : simuler la démence et les rendre tous dingues. 
Sauf que, ce lieu dans lequel elle ne voyait qu'hostilité va lui révéler bien des surprises... 
En prenant part, d'abord sur la pointe des pieds, puis avec une ardeur qu'on ne lui connaissait pas, aux rendez-vous mensuels d'une clique de pensionnaires plus agités qu'une colonie de vacances, Jeanne va réveiller des pans de sa personnalité qu'elle pensait à jamais enfouis : la curiosité, l'espoir... et surtout : l'audace. Qu'on se le dise : au " jeu des regrets " de l'avant-dernier vendredi du mois, rien n'est jamais perdu.

Attention ceci est une petite pâtisserie succulente à déguster sans aucune modération !
Ce roman, enfin ce journal intime de Jeanne, 81 ans (et toutes ses dents (ou presque)), va vous faire rire comme jamais, et vous émouvoir plus que de raison... 
Ses enfants ont décidé de la placer en maison de retraite et bien cette petite dame, elle, ne l'entend pas de cette oreille... Pour se venger elle décide d'abord de ne plus dire un mot puis se rend vite compte qu'il va être bien plus drôle de les faire tourner bourrique en simulant un alzheimer...
Des situations coquaces aux réflexions sur la vie et le bonheur en passant par une multitude d'émotions profondes et de sentiments variés, l'auteure à l'aide d'une très belle plume, fine et enjouée, nous transporte dans le monde de Jeanne qui va peu à peu se laisser apprivoiser par une joyeuse bande de petits (vieux) fous de sa résidence pour personnes âgées. C'est frais, délicieux, une vraie bouffée d'oxygène dans ce monde de brutes.
Je l'ai dévoré d'une seule traite, j'ai été émue aux larmes, j'ai ri comme rarement je le fais en lisant. Le style de l'auteure m'a transportée et complètement séduite.
Le sourire aux lèvres on suit les péripéties de ces personnages attachants qui ont une main remplie de fiertés et une portant un petit sac de regrets mais n'ayez crainte car à l'aube de tirer leur dernière révérence ils n'ont pas dit leur dernier mot et comptent bien rattraper le temps perdu. Les sales gosses sont-ils vraiment ceux que l'on croit ?
La dernière page tournée je me suis rendue compte qu'ils m'avaient tellement touchée, que je les avais tellement aimés, qu'ils me manqueront pour toujours...
J'espère que ce roman est le premier d'une longue liste c'est un véritable coup de cœur.
Dans la lignée des livres qui font du bien (Virginie Grimaldi, Carène Ponte, Sonia Dagotor...) c'est à lire absolument : une vraie bulle de bonheur !

Éditeur : Fleuve - Date de parution : 9 mai 2019 - 264 pages - Prix : 17,90 € - Numérique : 12,99 €.

f t g m