Copyright 2020 - Site by Misterdan

La Symphonie du hasard - Livre 3 écrit par Douglas Kennedy

Douglas Kennedy est né à New York en 1955, et vit entre les États-Unis, le Canada et la France. Auteur de trois récits de voyages remarqués, dont Combien (2012), il s'est imposé avec, entre autres, L'homme qui voulait vivre sa vie et La Poursuite du bonheur (1998 et 2001), suivis des Charmes discrets de la vie conjugale (2005), de La Femme du Ve (2007), Quitter le monde (2009), Cet Instant-là (2011), Cinq jours (2013), Mirage (2015), ainsi que son recueil de nouvelles Murmurer à l'oreille des femmes (2014) et son essai Toutes ces grandes questions sans réponse (2016), tous parus chez Belfond et repris chez Pocket.

 

Après la découverte d'Alice et de sa famille dans le livre 1 et l'escapade Irlandaise du livre 2, Douglas Kennedy nous ramène aux États-Unis dans le Livre 3, entre New York et Boston, sur les traces d'une Alice dévastée, en quête désespérée d'une forme de sérénité.
Sous le choc du drame advenu à Dublin, Alice est rentrée aux États-Unis. En rupture avec sa mère, elle quitte la maison familiale et trouve refuge dans le minuscule appartement de son ami Duncan à New York. L'heure est à la résignation : elle accepte un poste d'enseignante dans une petite université progressiste du Vermont et multiplie les allers-retours à New York. Retrouver le goût des autres, simplement de la vie, c'est tout ce qu'elle cherche.
Mais comment trouver la paix dans une période où tout n'est que changement ? Il lui faudra un dernier choc, esthétique, naturel, fondamental, pour réaliser que la vie est une succession d'incertitudes, une symphonie du hasard qui vaut le risque d'y prendre part.

Douglas Kennedy continue sa saga historique au travers de la famille Burns, miroire sociale et sociétale d'une époque. Dans ce tome 3, c'est dans l’Amerique de Reagan que nous sommes projetés, une époque où regnent l'argent et le consumérisme.

J'ai eu l'impression que cette fresque était aussi plus personnelle que ses autres histoires.

Par ailleurs, il y a beaucoup de suspens et une galerie de personnages très attachants. Comme d'habitude chez le romancier, le contexte est très bien documenté.

Éditeur : Belfond - Traduit de l'Anglais (États-Unis) par Chloé Royer - 400 pages - Date de parution : 03 mai 2018 - Prix : 22,90 €.

f t g m