Copyright 2020 - Site by Misterdan

Un bout de mer de Ingrid Chabbert et Raul Guridi

Ali retrouve son arrière grand-mère tous les soirs. Ils dégustent des dattes et scrutent la nuit étoilée ensemble, sur le toit de la maison familiale. Mais Ali voit bien qu'elle éprouve de plus en plus de difficultés. Alors un soir, il lui pose la question : 
- Dis, grand-grand-mère, as-tu réalisé tous tes rêves ? 

Ali est un petit garçon qui vit aux portes du désert avec son arrière-grand-mère. Il lui cueille des dattes dans un palmier centenaire, qu’ils dégustent tous les deux en regardant le ciel étoilé. « Juste elle et lui. Juste lui et elle. ». Mais Ali a remarqué que la vieille dame a de plus en plus de mal à marcher, elle est essouflée et semble avoir mille ans. Le petit garçon qui sait bien qu’on ne peut pas avoir mille ans, même quand on est très vieux, lui demande si elle a réalisé tous ses rêves. La vieille femme soupire, réfléchit et constate qu’elle a réalisé tous ses rêves, sauf un : voir la mer ! Pourtant celle-ci n’est qu’à deux jours de marche, mais c’est maintenant trop loin pour ses vieilles jambes fatiguées.

Alors le petit garçon décide d’aller chercher la mer pour la rapporter à sa grand-grand-mère. Il part avec un seau pour ramener de l’eau de mer. Après deux jours il contemple enfin l’océan, et peut remplir son seau, et entamer le voyage de retour, qui dure encore deux jours. A son retour il ne reste plus grand chose dans le seau, qu’une goutte d’eau de mer, qui va pourtant combler la vieille femme de bonheur. Et tous les soirs, en contemplant les étoiles Ali va lui raconter la mer.
Quelle merveilleuse histoire que celle d’Ali et de sa grand-grand-mère ! J’aime beaucoup les histoires concoctées par Ingrid Chabbert, mais celle-ci m’a particulièrement touchée. Elle est très poétique, pleine d’émotion et de tendresse. Les deux personnages, l’un au début de sa vie et l’autre bientôt au bout, se rejoignent dans l’amour qu’ils se portent.

Ils sont superbement illustrés par Raul Guridi qui a déjà travaillé avec Ingrid Chabbert, notamment sur Le dernier arbre. Il a dessiné la vieille femme toute en rondeur, tête et corps liés, totalement enveloppée dans un vêtement gris et noir, et le petit garçon très coloré avec une grosse tête très expressive. Et c’est particulièrement bien adapté à l’histoire.

C’est vraiment un album coup de coeur qui m’a beaucoup touchée.

Éditeur : Frimousse – A partir de 6 ans - Scénario : Ingrid Chabbert – Dessin : Raul Guridi – Date de parution : 2 février 2018 – 32 pages - Prix : 15 €

f t g m