Copyright 2020 - Site by Misterdan

Le journal de Claire Cassidy écrit par Elly Griffiths

Elly Griffiths est née à Londres, elle vit aujourd'hui près de Brighton avec son mari et ses enfants. Elle est l'auteur d'une quizaine de thrillers.

Dans le collège anglais où elle enseigne, Claire Cassidy donne chaque année un cours sur un classique de la littérature gothique, " L'Inconnu ", de R.M. Holland. Cet écrivain a vécu et enseigné dans le même collège que Claire, qui, fascinée par ce personnage qui hante encore les murs de l'établissement, travaille à l'écriture de sa biographie. Mais un jour, Ella, sa collègue et amie est retrouvée morte. À côté de son corps, une citation de " L'Inconnu "...
La littérature et la vraie vie entrent alors en collision, et Claire devient suspecte aux yeux de la police. Et le mystère s'épaissit lorsqu'elle ouvre son journal intime, ce journal dans lequel elle écrit chaque jour, et découvre une écriture qui n'est pas la sienne : " Bonjour, Claire. Tu ne me connais pas. " L'Inconnu, lui, connaît Claire, jusqu'à ses moindres secrets, et il n'est visiblement pas étranger aux meurtres qui vont se succéder au sein même du collège, toujours inspirés du livre de R.M. Holland. Claire arrivera-t-elle à changer la fin de l'histoire ?

Présenté comme le meilleur thriller de l'année par Le Times je me suis lancée dans cette lecture à corps perdu !
J'y ai tout d'abord découvert une plume exquise avec un style très mature et une maîtrise certaine de toutes les structures de phrases possibles. On remarque aisément que l'auteur n'en est pas à son coup d'essai et son expérience pèse dans la balance de la réussite de ce roman.
La construction se révèle être époustouflante, on assiste à un roman choral dans lequel les changements de narrateurs sont gérés avec aisance et brio. Le choix de créer un doux mélange entre le cadre très contemporain de nos jours dans un milieu universitaire britannique et entre cette empreinte, cette ambiance gothique chère à la littérature victorienne est on ne peut plus judicieux. Il permet alors à Elly d'exploiter moult concepts et procédés littéraires et de donner un magnifique crédit à celui de la mise en abîme.
En alternant le récit moderne, les extraits de carnets intimes et la nouvelle originale L'Inconnu, elle happe le lecteur. Pris dans ses filets il ne peut que tourner les pages à une vitesse folle en voulant se libérer de cette emprise au plus vite, connaitre enfin le fin mot de cette histoire de dingue ! Je ne reviens pas sur le déroulement de l'intrigue, cette magnifique quatrième de couverture suffit à présenter le décor et doit déjà vous avoir donner envie de découvrir ce récit... Je ne tiens pas à en dire plus, vous laissant le plaisir entier à la lecture dans les enchaînements, revirements au suspense haletant. Un tueur en série dans un cadre mystérieux, des parallèles constants entre passé littéraire et présent universitaire... Ça vous tente ?
Les personnages sont fouillés, la psychologie n'est pas en reste et donne une crédibilité folle à leurs faits et gestes ou autres pensées. Les relations entre eux ont le temps de mûrir au fil des pages, d'évoluer, de changer, de nous interpeller. On se délecte des changements de points de vue, nous offrant toujours des visions différentes sur certains éléments cruciaux en ajoutant des pièces au puzzle à résoudre.
La narration à la première personne nous plonge au cœur même de l'intrigue, les émotions nous traversent tour à tour, l'atmosphère angoissante se montre pesante, portée par la finesse des descriptions des différents lieux ou autre décor. Si on ose émettre quelques hypothèses, le doute nous assaille tout du long, c'est tellement bien fait qu'on se met à soupçonner tout le monde... Elle se fait plaisir en utilisant tous les archétypes de la littérature victorienne au sein de ce thriller moderne, on y retrouve d'ailleurs quelques touches de surnaturel qui ne seront pas sans rajouter une once de frissons.
Quand arrive le denouement, ô combien surprenant, on se régale de son côté salvateur, il répond à toutes nos questions et on peut refermer le livre avec une sensation d'avoir achevé quelque chose, d'avoir poussé le plaisir littéraire à son paroxysme dans un roman intelligent, abouti et réunissant tout ce qu'il y a de plus parfait dans la littérature d'aujourd'hui.
Assurément mon premier coup de cœur de l'année je vous conseille de vite vous le procurer pour une expérience unique dans des mots sublimes. Tout est réuni pour vous faire frémir de plaisir.

Editeur : Hugo Thriller - Date de parution : 02 janvier 2020 - 444 pages - Traduction : Élie Robert-Nicoud - Prix : Broché : 19,95 € - Numérique : 7,99 €.

f t g m