Copyright 2020 - Site by Misterdan

Même les Stars aiment les sardines à l'huile écrit par Maïa Brami

Alors que ses copines sont en vacances, Douce fait un stage dans le magazine féminin d'une amie de sa mère.
Hélas ! Le journal est en difficulté et l'ambiance est désastreuse. Livrée à elle même, Douce est complètement perdue et démoralisée.
On finit par lui confier la rédaction de tests psychologiques pour le site Internet, mais les journalistes les méprisent et Douce se trouve encore plus isolée.
Alors quand, par hasard, elle rencontre Amira, sa star préférée en pleine crise de déprime, elle saisit sa chance. Si elle réussit à décrocher une interview exclusive, peut-être parviendra-t-elle enfin à être reconnue ?
Mais les stars sont des gens très spéciaux, et Douce n'est pas au bout de ses surprises…

J'avais découvert Maïa Brami grâce à Les princes charmants n'existent pas et je n'avais pas vraiment été convaincue par l'histoire. Comme je déteste rester sur un échec, j'ai donc décidé de lui redonner une chance à travers cette nouvelle parution. Sauf que... Entre temps, le titre à changé, la couverture également, et j'avoue que s'il m'avait été présenté ainsi, je ne l'aurais pas du tout, mais alors pas du tout choisi...

Et encore une fois, je ressors complètement déçue de l'histoire. Maïa Brami a le chic de trouver de super bases pour ses récits, avec des quatrièmes de couvertures prometteuses.. mais j'ai cette impression qu'elle en fait n'importe quoi. Elle part absolument dans tous les sens, et j'ai retrouvé exactement les mêmes éléments que je n'avais pas supportés dans ma lecture précédente. Tout n'est effleuré que superficiellement, à un tel point que j'ai eu l'impression d'être plongée dans un véritable capharnaüm de n'importe quoi. Le scénario ne tient pas la route, l'héroïne non plus, et les actions encore moins... L'ensemble n'a ainsi ni queue ni tête, à la limite du PWP.

Pourtant, j'ai toujours aimé la littérature jeunesse. J'ai lu la série Le Journal d'une princesse et je n'en ai pas honte. Mais là... Je ne sais pas vraiment quoi dire. Je n'ai pas compris l'utilité d'un tel livre, à mi chemin entre le roman, le blog et le magazine. Est-ce devenu beaucoup trop jeune pour moi ? Suis-je dorénavant trop vieille ? Car je n'ai aucun doute que ce livre plaira aux jeunes adolescentes de douze ans. Mais je m'interroge sur les valeurs transmises par cette histoire, car je n'en ai vu aucune. Vraiment. Je n'arrive tout simplement pas à comprendre ce que l'auteur a cherché à nous faire parvenir ici.

En conclusion, c'est un livre que vous pouvez offrir sans problème à une jeune fille de 12-14 ans, si cette dernière aime les histoires où il ne faut absolument pas réfléchir. Mais pour les personnes recherchant des lectures plus "consistantes", plus "charnues", et avec un minimum d’intérêt dans le récit, cette histoire risque de vous paraitre bien trop légère...

Éditions De La Martinière Jeunesse - Date de parution : 04 juin 2015 - Prix : 12.90 € - 224 pages

f t g m