Copyright 2020 - Site by Misterdan

Le dieu oiseau écrit par Aurélie Wellenstein

Une île. Dix clans. Tous les dix ans, une compétition détermine quel clan va dominer l'île pour la décennie à venir. Les perdants subiront la tradition du " banquet " : une journée d'orgie où les vainqueurs peuvent réduire en esclavage, tuer, violer, et même dévorer leurs adversaires. 

Il y a dix ans, Faolan, fils du chef de clan déchu, a assisté au massacre de sa famille. Sauvé par le fils du chef victorieux, Torok, il est depuis lors son esclave et doit subir ses fantaisies perverses.

Enfin, la nouvelle compétition est sur le point de commencer. L'occasion pour Faolan de prendre sa revanche. 

Tout d'abord, je trouve cette couverture juste magnifique et je dis bravo à l'illustrateur pour son travail. Je me suis retrouvée emportée dans l'histoire dès les premières lignes de ce roman. L'histoire est mise en place au début et se développe au fur et à mesure que l'on avance dans le roman. L'univers que l'auteure a créé est vraiment riche de part la diversité des peuples et la religion qui guide leurs actions.

Faolan est un esclave du clan Bras de fer depuis plus de 10 ans, il a vu sa famille se faire massacrer sous ses yeux et il a été profondément marqué par cette attaque. Il souhaite prendre sa revanche sur Torok qui est le fils du chef des Bras de fer. On s'attache facilement aux personnages surtout Faolan. Pour ce qui est de Torok, c'est un véritable tortionnaire qui ne rate aucune occasion pour rabaisser les autres et les faire souffrir.

Les épreuves commencent rapidement avec leurs règles qui sont dangereuse, j'ai trouvé dommage qu'on n'en sache pas plus sur les autres épreuves à part celle de Faolan. L'épreuve finale est vraiment bien décrite avec des difficultés qui arrivent au fur et à mesure. On arrive à la fin avec l'angoisse des livres qui sont durs à finir tant nous nous retrouvons pris dans l'histoire.

Il s'agit du premier roman que je lis de cette auteure et j'aimerais bien en apprendre plus sur ses autres romans. Sa plume et son imagination vont vous emporter dans cet univers où la mort, la vengeance et les épreuves font parties intégrantes de la vie de ces personnages. Je trouve que les fins ouvertes sont une véritable torture car on se demande à chaque fois ce qu'il va se passer après la fin mais il n'y aura peut-être pas de suite. Un conseil : quand vous le commencerez, ne faite rien d'autre que le lire car vous voudrez connaître la fin.

Éditeur : Scrineo - Collection : jeune adulte - Date de parution : 29 mars 2018 - Prix : 16,90 € - 336 pages.

f t g m