Copyright 2020 - Site by Misterdan

Les chroniques de Pulpillac – Tome 1 : Quand les poules auront des dents écrit par Jean-Luc Marcastel

Salut , moi c'est Aurélien. Je suis en sixième au collège de Pulpillac, une petite ville tranquille... Enfin, en apparence. J'adore raconter des histoires. J'écris et je dessine sur des carnets. Je les appelle : Les Chroniques de Pulpillac. Avant j'étais seul, je devais m'imaginer mes aventures. Ça a changé. J'ai rencontré des copains : Jean-Martial, Atsuko, Samir et Aurore... Et tous ensemble, il nous est arrivé une aventure terrifiante ! Je l'ai appelée... Quand les poules avaient des dents. Si vous voulez savoir pourquoi... Lisez ce carnet.

Aurélien est élève en sixième au collège de Pulpillac. C'est un solitaire, il n'a pas d'amis. Lui ce qu'il aime c'est écrire, inventer des aventures qu'il appelle Les chroniques de Pulpillac. Quand il participe avec sa classe à une sortie scolaire avec camping en forêt et dîner rustique, il va rencontrer à la fois l'aventure, la vraie, et l'amitié.
Après avoir installé le camp, le professeur de maths demande à quelques élèves d'aller chercher des oeufs et du pain au village voisin. Pas de chance, Aurélien se trouve dans le lot ! Il y a aussi Jean-Martial, un grand balèze martiniquais, trop fort en sport ; Atsuko, une fille un peu zarbi qui adore les jeux vidéos et manie le sabre japonais ; Aurore, la plus jolie fille du collège mais aussi une vraie tête pensante ; et enfin Samir, hyperactif et dyslexique qui souffre de la réputation que ses frères lui ont laissé après leur passage au collège. Mécontents de la corvée qui s'est abattue sur eux, les jeunes gens descendent vers la vallée. Mais depuis l'ombre de la forêt qui borde le chemin, ils sont surveillés. Quelque chose rôde... Alors quelle idée saugrenue de couper à travers bois pour arriver plus vite au village !
Car il s'en passe des choses dans les environs. Des animaux ont disparu, des ouvriers de la coopérative ont eu des accidents avec... des poulets géants. Et les rares habitants leur conseillent de ne surtout pas camper dans les bois.
Avec la nuit qui tombe, la tension monte, pourtant les jeunes collégiens doivent regagner le camp où les autres élèves et les professeurs les attendent.

Cette nouvelle série, qui compte déjà deux tomes, s'adresse avant tout à un jeune lectorat. Mais ce n'est pas pour ça que les thèmes abordés ou l'écriture sont simplistes. Bien au contraire ! A travers son roman Jean-Luc Marcastel, en plus de faire vivre une belle aventure pleine de fantastique et d'amitié à ses lecteurs, fait passer des messages où ressort pleinement sa crainte devant les dérives de notre monde industriel, les OGM, les élevages en batterie, n'hésitant pas à pointer du doigt des marques bien connues, à peine transformées. Les granulés fournis par la firme San Monto n'en sont qu'un exemple.
J'ai vraiment beaucoup apprécié ce roman, qui, bien que destiné à un jeune public, pourra être lu avec plaisir par des adultes. D'autres aventures de ce nouveau "Club des Cinq" sont en cours d'écriture.

Quant au livre lui-même il est superbe, avec sa couverture à rabat, découpée en forme de poulet, laissant entrevoir les jeunes collégiens. Et petit supplément très apprécié, un dossier en fin d'ouvrage permet au jeune lecteur d'en apprendre un peu plus sur les dinosaures.

Editeur : Editions Lynks – Auteur : Jean-Luc Marcatel – Illustrateur : Jean-Matthias Xavier – Date de parution : 3 mai 2018 - 231 pages – 11,50 €

 

f t g m