Copyright 2020 - Site by Misterdan

Toute résistance est inutile écrit par Cora Carmack

 Afficher l'image d'origine

Dallas Cole connaît bien les sportifs. Elle a grandi dans l’ombre de son père entraîneur, et son ex-petit ami, qui a réduit son cœur en miettes, était le joueur vedette de l’équipe de football américain de sa ville.

Mais cette année, Dallas entre à l’université et compte bien passer à autre chose.

Carson McClain, lui, n’a qu’une idée en tête : devenir titulaire de l’équipe universitaire et décrocher la bourse qui lui permettra de financer ses études. Pourtant, quand une jolie rousse prénommée Dallas fait irruption dans sa vie, sa concentration est mise à rude épreuve !

Tous les deux ont d’excellentes raisons de tenir leurs distances. Mais quand les sentiments s’en mêlent, même les règles du football américain paraissent simples…

Voilà une jolie romance que j’ai réellement apprécié de lire. On rencontre Dallas une jeune femme débutant ses études universitaires. On pourrait s’imaginer qu’être sur le campus avec sa meilleure amie serait l’occasion de faire la fête et des rencontres mais ça ne semble pas du tout l’emballée, bien au contraire.

Oui, elle ne vit pas pleinement ses études car son père est l’entraineur de l’équipe universitaire de football et que son ex-petit ami en est le quarterback.

On pourrait se dire, oui est alors jusque-là rien de bien attirant. C’est sans compter sur sa rencontre avec Carson – joueur de l’équipe, avec l’ambition de devenir le quarterback – c’est deux-là sont électrisés l’un par l’autre et ça va changer tous leurs plans.

Elle refuse catégoriquement de se remettre avec un footballeur premièrement du fait que son père est l’entraineur de l’équipe et deuxièmement son ex n’a pas vraiment laisser un bon souvenir.

Tout en essayant de se tenir loin l’un de l’autre, ils se rapprochent, apprennent à se connaitre et finalement donnent leur confiance.

Ce que j’ai le plus aimé c’est la façon dont l’auteur travaille sa romance, c’est doux et gentil. Rien n’est vulgaire, ni fait dans la précipitation.

Notre héroïne a du caractère et même si elle a un côté fleur bleue, elle n’est pas du tout nunuche ou excessive. Elle tente de composer au mieux pour se protéger. 

Carson, quant à lui est construit loin des clichés des sportifs. Certes, il est bon en sport mais pas en classe et donc il doit en permanence faire des efforts pour rester au niveau et ne pas se faire exclure de la fac. Son attirance pour Dallas le met à rude épreuve d’ailleurs.

Donc si vous souhaitez passer un bon moment lecture, je vous conseille ce livre. Cora Cormack a toujours de bonne trame et se plonger dans un de ses romans laisse toujours flotter un doux sourire en le terminant.

La Martinière– Jeunesse – Date de parution : 02 juin 2016 - Prix : 14.90 € - 288 pages

f t g m